BFMTV

Halle Berry déplore d'être l'unique femme noire à avoir remporté l'Oscar de la meilleure actrice

Halle Berry et son Oscar, en 2002

Halle Berry et son Oscar, en 2002 - Timothy A. Clary - AFP

Récompensée en 2002 pour son interprétation dans A l'ombre de la haine, la comédienne déplore le manque de diversité de l'Académie des Oscars.

Presque vingt ans après sa victoire historique aux Oscars, Halle Berry déplore d'être toujours l'unique femme noire à avoir remporté la statuette de la meilleure actrice. "C'est un de mes plus grands chagrins", a indiqué à Variety l'actrice récompensée en 2002 pour son rôle dans A l'ombre de la haine.

"Le lendemain, je me suis dit que j'avais été choisie pour ouvrir la marche. Et, après, n'avoir personne [derrière moi]... je me demande si c'était un moment important ou si c'était juste un moment important pour moi?"

"J'ai envie de croire que c'était plus important que moi", ajoute-t-elle encore. "J'en ai eu l'impression, principalement parce que je sais que d'autres actrices auraient dû être récompensées avant moi, et qu'elles n'ont pas eu cette chance... Ce n'est pas parce que j'ai reçu une statuette que le lendemain magiquement il y a une place pour moi."

Avant Halle Berry, l'actrice noire Hattie McDaniel a remporté en 1940 l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour Autant en emporte le vent. Halle Barry a été récompensée la même année que Denzel Washington désigné meilleur acteur dans Training Day.

De nouvelles règles aux Oscars

Halle Berry poursuit en expliquant qu'elle a cru, ces dernières années, que la situation s'était améliorée pour les actrices noires: "J'ai cru que Cynthia [Erivo, la star de Harriet, NDLR] l'aurait l'année dernière. J'ai cru que Ruth [Negga, nommée en 2016 pour Loving, NDLR] avait ses chances."

Régulièrement critiquée pour le manque de diversité en son sein ou parmi les artistes récompensés, notamment dans la foulée du mouvement #MeToo ou avec la campagne #OscarsSoWhite, l'Académie des Oscars a levé un coin du voile cette semaine sur l'initiative Academy Aperture 2025, un nouveau mode de représentation et d'inclusion pour être éligible aux Oscars.

https://twitter.com/J_Lachasse Jérôme Lachasse Journaliste BFMTV