BFMTV

Geneviève de Fontenay dézingue la classe politique

Geneviève de Fontenay était sur BFMTV et RMC ce vendredi matin. Interrogée par Jean-Jacques Bourdin sur les membres de la classe politique, elle n'a pas mâché ses mots.

Elle a incarné le concours Miss France, puis le concours dissident Miss Prestige national pendant plus de 60 ans. Geneviève de Fontenay, 83 ans, a aujourd'hui décidé de s'arrêter. Sur le plateau de BFMTV et RMC ce vendredi matin, elle a confié son énervement contre la classe politique, n'épargnant pas grand monde.

> "Hollande, j'espère qu'il ne sera pas réélu"

Je suis très remontée contre Hollande. Je ne supporte plus. J'ai voté pour lui, j'ai même fait des photos avec lui. Quand j'entends le discours du Bourget "moi président, moi président", et qu'est-ce qui reste? Il y a de plus en plus de pauvres et les riches sont de plus en plus riches, pour un gouvernement de gauche, ce n'est quand même pas acceptable. Là, il est en train de préparer sa réélection. Mais j'espère qu'il ne sera pas réélu, parce qu'il ne va pas recommencer.

> "Sarkozy, c'est comme un pantin"

L'ancien président de la République en prend également pour son grade dans la bouche de Geneviève de Fontenay . "Je ne le supporte plus, c'est comme un pantin qui sort de je ne sais où, il est là, il est énervé, il sort un livre. On lui sert la soupe".

> "Mélenchon c'est un tribun"

"Son premier discours à la Bastille, c'était vraiment un tribun. Les gens se sont dit: 'notre vie va changer'. Et puis je pense qu'il a eu un coup de folie, il a scié la branche sur laquelle il était assis. Il engueulait les journalistes, il engueulait tout le monde. Et moi je ne le comprends plus". 

> "Manuel Valls, il devient méchant"

Là il devient méchant, il a le regard dur, il est hargneux, non, je ne le supporte plus non plus.

> "Macron, il sort de la banque Rostchild"

"Macron, il sort de la banque Rostchild. Quand Hollande dit 'mon ennemi c'est la finance', ça fait un peut provocateur de le mettre là. Il a dit des choses valables. Mais il oublie l'essentiel, les Cac 40 qui gagnent plein d'argent". 

M.R.