BFMTV

Eva Longoria, dépressive après l'élection de Trump: "j'ai fait une pause de 2 ans"

Eva Longoria sur les marches du Palais des Festivals, à Cannes en mai 2015.

Eva Longoria sur les marches du Palais des Festivals, à Cannes en mai 2015. - AFP

L'actrice latino-américaine révélée par Desperate Housewives évoque dans un entretien au Guardian son engagement politique sous le mandat de Donald Trump.

Eva Longoria évoque dans une longue interview au Guardian, son engagement politique pour les femmes et les minorités latino-américaines. L'actrice texane issue d'une famille d'origine mexicaine, raconte également avoir connu une période d'abattement et de "dépression" après l'élection de Donald Trump en 2016. "J'ai enfoui ma tête dans le sable", raconte-t-elle, ajoutant: 

"J'ai fait une pause pendant deux ans. Mais je ne pouvais pas renoncer. Alors quand les mid-terms [ndlr: les élections de mi-mandat] sont arrivées, j'ai participé en aidant les gens à se faire élire pour changer la physionomie du gouvernement. Il devrait refléter la réalité, qui est composée de gens de toutes couleurs et de femmes. M'assurer qu'il reflète la société est le combat de ma vie". 

Enfants dans des cages

L'actrice révélée par la série Desperate Housewives devenue réalisatrice évoque également la difficulté d'être Latino sous le mandat de Trump. "C'est une période angoissante pour les Latinos aux Etats-Unis parce que nous sommes diabolisés". Eva Longoria est impliquée auprès des familles mexicaines ou venant d'autres pays d'Amérique centrale, émigrant aux Etats-Unis.

"Beaucoup de mes efforts philanthropiques consistent à essayer de m'assurer que les familles ne sont pas séparées, que les bébés retrouvent leur mère et que les enfants ne sont pas mis dans des cages."

En juin 2018, des images d'enfants entrés illégalement aux Etats-Unis, séparés de leurs parents et placés dans des cages en centres de rétention, avaient ému l'opinion publique. 

"Notre pays est complet", a déclaré Donald Trump en avril 2019, lors d'une visite près de la frontière avec le Mexique.

Magali Rangin