BFMTV

Emily Ratajkowski: "Notre société n’admet pas qu’une femme puisse être sexy et avoir des convictions politiques"

Emily Ratajkowski en juin 2016 au Chateau Marmont à Los Angeles.

Emily Ratajkowski en juin 2016 au Chateau Marmont à Los Angeles. - Frederick M. Brown / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La jeune actrice, révélée dans le clip Blurred Lines, avec Pharrell Williams et Robin Thicke, revendique le droit de poser nue sans être prise pour une idiote.

Connue pour ses innombrables apparitions seins nus, la jeune top model et actrice Emily Ratajkowski signe une tribune féministe, dans le dernier numéro du Glamour américain, dont elle fait la couverture.

Repérée dans le clip de Blurred Lines, seins nus et en petite culotte, entre Robin Thicke et Pharrell Williams, habillés, ou dans le film Gone Girl, la jeune mannequin y évoque son expérience du sexisme.

"Tais-toi et montre tes seins"

La jeune femme qui s'est beaucoup investie dans la campagne présidentielle américaine, au côté du candidat démocrate Bernie Sanders, raconte les commentaires de certains "trolls": "On m'a dit que j'étais trop belle pour avoir un cerveau", ou encore "Tais-toi et montre tes seins".

"Notre société n’admet pas qu’une femme puisse être sexy, sûre d'elle et avoir des convictions politiques", déclare encore celle qui s'est affichée seins nus avec Kim Kardashian, pour défendre la bimbo.

Pourquoi Madonna est-elle critiquée, et Mick Jagger applaudi

Pointant l'inégalité de traitement entre les hommes et les femmes, elle cite l'exemple de Madonna. "Mick Jagger a 73 ans et il lui arrive, sur scène de porter des chemises ouvertes et de se dandiner. Tout le monde comprend que ça fait partie de la performance artistique. Alors que quand Madonna, qui a 58 ans porte une robe transparente au Met Gala, les critiques disent qu'elle est désespérée. (...) Dans les deux cas ce sont des artistes qui aiment attirer l'attention. Alors pourquoi Madonna est-elle critiquée, et Mick Jagger applaudi?".

"Nous ne devrions pas nous excuser parce que nous cherchons de l'attention", s'agace le top model à la plastique parfaite.

M. R.