BFMTV

Élisabeth Bost demande à la justice d'annuler le mariage entre Jean-Luc Delarue et Anissa

Jean-Luc Delarue au côté de sa compagne Anissa en juin 2011

Jean-Luc Delarue au côté de sa compagne Anissa en juin 2011 - François Guillot - AFP

La chroniqueuse de D8 souhaite faire annuler le mariage entre son ex-mari et Anissa, qu'il avait épousé quelques mois avant de mourir d'un cancer.

L'héritage de Jean-Luc Delarue se réglera devant les tribunaux. Selon Le Point, qui révèle cette affaire, Élisabeth Bost tente de faire annuler le mariage entre son ex-mari Jean-Luc Delarue et Anissa, unis en mai 2012. La chroniqueuse du Grand 8 remet en cause sa légitimité, le présentateur de Ça se discute ayant épousé la jeune femme qu'il connaissait depuis 2008 seulement trois mois avant d'être emporté par un cancer de l'estomac. 

Élisabeth Bost estime qu'Anissa aurait manipulé Jean-Luc Delarue, affaibli par la maladie, afin de toucher une partie de sa fortune à son décès. Elle est aujourd'hui héritière à 50%, l'autre moitié revenant de droit à Jean, le fils de Jean-Luce Delarue et Élisabeth Bost.

Un harcèlement judiciaire 

Par le passé, l'ex-femme du créateur de Réservoir Prod avait déjà fait mention de ses doutes concernant la répartition des biens, dont le montant s'élève à quelques 22 millions d'euros.

"Lorsqu'on dit que Jean et Anissa sont à égalité dans le testament, ce n'est pas tout à fait exact, car le conjoint survivant n'est pas taxé. C'est un héritage un peu insensé", avait-elle déclaré à Paris Match en 2013.

En effet, l'enfant, âgé de 9 ans, verrait sa part amputée de 45% en raison des frais de successions, ce qui n'est pas le cas de la veuve de Jean-Luc Delarue.

La partie adverse dénonce quant à elle un "harcèlement judiciaire". L'avocat d'Anissa, Francis Szpiner, a déclaré: "Ma cliente attend cette audience avec sérénité. Mais je trouve cette procédure indigne, misérable et basse".

Mais les questions d'argent sont-elles la seule motivation d'Elisabeth Bost? "En réalité, elle ne supporte pas d'avoir été exclue. Elle n'a jamais accepté cette relation et ce mariage", a confié une source proche du dossier.

L'affaire sera traitée au tribunal le 9 février prochain.

https://twitter.com/nawalbonnefoy Nawal Bonnefoy Journaliste people, culture et mode BFMTV