BFMTV

Des portables en prison? Nabilla milite pour

Nabilla Benattia en juillet 2013

Nabilla Benattia en juillet 2013 - Fred Dufour - AFP

La jeune femme, qui a fait un séjour derrière les barreaux en 2014, est favorable à la mise en place de "portables bridés" en prison proposée par la ministre de la justice.

Des téléphones portables en prison, une bonne idée? Oui, selon la starlette de télé-réalité Nabilla. La jeune femme, invitée ce lundi dans Village Médias sur Europe 1, s'y est dite favorable. Le sujet fait débat depuis la parution le 21 août d'une interview de la ministre de la justice Nicole Belloubet dans La Provence, où celle-ci assure qu'autoriser les détenus à utiliser les téléphones portables n'a "rien d'absurde".

"Je pense que ce serait bien d'avoir le portable en prison", a estimé Nabilla à ce propos. "Cela éviterait des pétages de plombs et que les gens aient des idées noires".

La jolie brune sait de quoi elle parle, puisqu'elle a elle-même fait un séjour derrière les barreaux fin 2014, après avoir poignardé son petit ami, Thomas Vergara. "Je ne peux pas survivre en prison moi, je suis trop fragile. J’ai mis deux semaines à accepter de sortir dans la cours parce que javais peur du regard des autres prisonniers", avait-elle raconté en avril 2016.

"La prison, c'est quelque chose de pire que ce que l'on peut imaginer. C'est tellement rude", a-t-elle conclu.

N.B.