BFMTV

Coronavirus: l'emballage de l'Arc de triomphe par Christo reporté d'un an

L'Arc de Triomphe emballé

L'Arc de Triomphe emballé - André Grossmann - Christo and Jeanne-Claude - 2019 Christo - AFP

L'un des évènements artistiques les plus spectaculaires de la rentrée de septembre à Paris a été reporté d'un an en raison des incertitudes liées au coronavirus.

L'emballage de l'Arc de triomphe de l'Etoile par l'artiste Christo, qui s'annonçait comme l'un des évènements artistiques les plus spectaculaires de la rentrée de septembre à Paris, a été reporté d'un an en raison des incertitudes liées au coronavirus, a annoncé jeudi le Centre des monuments nationaux (CMN).

Cette décision a été prise par l'artiste d'origine bulgare vivant à New York, par le CMN et par le Centre Pompidou. L'acte d'empaqueter le célèbre monument parisien aura lieu du 18 septembre au 3 octobre 2021, soit un an exactement après les dates initialement prévues.

"Compte tenu de la pandémie du Covid-19, Christo, le Centre des monuments nationaux et le Centre Pompidou ont, d'un commun accord, décidé le report d'une année de L'Arc de Triomphe empaqueté, initialement prévu à l'automne 2020", a indiqué un communiqué du CMN, qui gère ce monument parisien très visité.
L'Arc de Triomphe emballé
L'Arc de Triomphe emballé © André Grossmann - Christo and Jeanne-Claude - 2019 Christo - AFP

Bientôt une rétrospective au Centre Pompidou

Une exposition au Centre Pompidou, Christo et Jeanne-Claude. Paris!, devait ouvrir mi-mars ses portes en anticipation de l'évènement, au moment où le confinement a été décrété en France. Elle sera finalement ouverte courant juillet, et prolongée jusqu'au 19 octobre.

Cette exposition, hommage du Centre Pompidou au grand artiste et à son épouse Jeanne-Claude, et qui est déjà complètement installée en haut du musée national d'art moderne, présente la période parisienne de l’œuvre du couple, ainsi que leur projet emblématique, Le Pont-Neuf empaqueté" (1985) et tous les travaux préparatoires pendant dix ans pour que ce projet révolutionnaire aboutisse.

L'exposition retrace toutes les tractations menées avec des personnalités politiques françaises, dont l'ancien maire de Paris Jacques Chirac, pour faire aboutir ce projet insolite. Des débats qui, pour Christo, font partie intégrante d'une œuvre d'art qui se veut à caractère politique et social.

J.L. avec AFP