BFMTV

Coronavirus: Diplo se confine pour protéger ses enfants

Le DJ et producteur Diplo en février 2020

Le DJ et producteur Diplo en février 2020 - Angela Weiss / AFP

Le DJ et producteur, qui a été en contact avec "des centaines de personnes" au cours des dernières semaines, ne veut prendre aucun risque.

Soucieux de protéger ses enfants du coronavirus, mais aussi leur grand-mère qui les garde, Diplo a pris la décision de s'auto-confiner loin d'eux - à contre-coeur. Lundi sur Instagram, le DJ et producteur a partagé une vidéo dans laquelle il filme ses deux fils, Lazer Lee Louis, 5 ans, et Lockett, 9 ans, à travers une vitre. 

"Mes fils sont trop jeunes pour comprendre la complexité de ce qui est en train d'arriver. Ils ne sont pas anxieux et nerveux comme nous tous. Ils vivent dans une maison avec leur grand-mère qui est très vulnérable", a-t-il expliqué. "J'ai été en contact avec des centaines de personnes au cours des quatre dernières semaines... alors je reste loin de la maison tant que je risque de les contaminer". 

"Soyez forts pour ceux qui ne le peuvent pas"

L'artiste a confié que cette séparation "le fait souffrir", car ses fils "[lui] manquent énormément", et sont la raison qui le fait "[se] lever chaque matin, vivre et respirer". "Ils sont ma joie ultime, mais ceci est mon sacrifice afin de m'assurer que tout le monde autour est sauf", a-t-il écrit.

"Cela fait des années que je n'ai pas eu autant de libre à passer à la maison, et je voulais construire des LEGO et regarder des films avec eux", a-t-il ajouté. "Mais pour l'instant, je vais juste rester de l'autre côté de la fenêtre et les écouter jouer de la batterie et me chanter des chansons". 

Diplo, de son vrai nom Thomas Wesley, a également appelé ses fans à "penser aux autres à chaque décision qu'ils prendront ces prochaines semaines". "Nous avons besoin d'être intelligents, les sorties et les activités de groupe sont annulées", insiste-t-il. "Mais la gentillesse, l'amour, l'empathie et la joie ne sont pas annulés. Soyez forts pour ceux qui ne le peuvent pas".

Nawal Bonnefoy