BFMTV

Confinement: l'acteur et metteur en scène Thomas Jolly joue Roméo et Juliette sur son balcon

Thomas Jolly

Thomas Jolly - Twitter.com - Thomas Jolly

L'acteur et metteur en scène Thomas Jolly a profité du confinement pour jouer sur son balcon une célèbre scène de Roméo et Juliette. Une initiative pour créer du lien "entre vivants" en cette période de confinement.

L'acteur et metteur en scène Thomas Jolly, connu pour ses audacieuses relectures de Henry VI et Richard III de William Shakespeare, a profité du confinement pour rejouer depuis son balcon une scène de Roméo et Juliette. Une manière de dire "mille fois bonne nuit" à ses voisins, alors que le Centre Dramatique National Le Quai d'Angers, qu'il dirige, a été contraint de fermer ses portes en raison de la pandémie de coronavirus. 

"Confiné comme tout le monde", Thomas Jolly s'est demandé ce qu'il pourrait faire "en tant qu’artiste [...] en ces temps où la culture ne se partage plus en grand nombre". Si certains de ses spectacles, comme Macbeth Underworld, ont été mis en ligne - "ce qui est déjà une compensation de leur annulation et le moyen de proposer la culture chez les gens" précise-t-il -, il lui manquait autre chose: le lien immédiat avec le public que crée le théâtre.

"Écrire mon 'journal' ou lire des textes face caméra ne me semblait pas pertinent: le théâtre n’a d’utilité que s’il nous permet de nous rassembler et de partager entre vivants quelque chose...", expose le directeur artistique de La Piccola Familia, avant d'ajouter: 

"Comment résoudre cette équation en temps de confinent? J’ai pris conscience que des vivants, il y en avait, en face de chez moi, derrière leurs fenêtres, dans leurs appartements. J’ai compté un soir le nombre de fenêtres que je voyais allumées: une vingtaine. Je me suis dit: voilà le public... et mon balcon est une scène pour elles et eux. Nous pouvons partager quelque chose ensemble. Sans écran. Entre vivants. En restant loin les uns des autres... J’ai répété à la hâte avec mon conjoint, qui est danseur mais qui a accepté de se prêter au jeu." 

"8 minutes de partage, de lien"

Il a choisi la scène du balcon de Roméo et Juliette, connue de tous et fort à propos: "Nous nous sommes lancés lundi soir à 20h30", raconte-t-il. "J’ai diffusé à fond chez moi le Roméo et Juliette de Prokofiev et j’ai commencé le monologue de Roméo sur mon balcon... Petit à petit, les voisins sont apparus à leurs fenêtres, à leurs balcons, à leurs velux... Les livreurs Uber se sont arrêtés sur leur vélo dans la rue. C’était 8 minutes de théâtre, tout simplement. 8 minutes de partage, de lien. Après les applaudissements, nous avons échangés entre voisins... c’est la première fois que je m’adressais à eux."

Depuis, des vidéos de la représentation circulent en ligne, prouvant que "le monde est une scène", comme l'avait écrit Shakespeare. Thomas Jolly envisage de proposer un rendez-vous par semaine à ses voisins, et il réfléchit "à la façon de créer depuis chez soi...": 

"Toutes les initiatives sur internet sont inspirantes, et permettent de découvrir des artistes, des œuvres... mais cet outil doit aussi pouvoir être créatif", déclare-t-il. "Après tout, les bords d’un écran c’est un cadre de scène! Et au delà de l’écran, comment faire vivre la culture? Il y a des artistes dans toutes les rues des villes de France, qui peuvent jouer du théâtre, de la musique, chanter depuis leurs fenêtres, danser sur leurs balcons... ce que nous pouvons encore partager ensemble, en vrai, certes de loin, doit perdurer, quand justement nous ne pouvons plus être ensemble."
Jérôme Lachasse