BFMTV

Woody Allen se dit "triste" pour Harvey Weinstein

Woody Allen et Harvey Weinstein en 2008.

Woody Allen et Harvey Weinstein en 2008. - Kevin Winter - Getty Images North America - AFP

Le réalisateur Woody Allen est l'un des rares à défendre Harvey Weinstein, accusé de nombreuses agressions sexuelles.

Harvey Weinstein a reçu peu de soutien depuis la révélation des accusations de harcèlement et d'agression sexuels émanant de nombreuses actrices. Même le réalisateur Oliver Stone, qui avait assuré qu'"un homme ne devrait pas être condamné par un système de justiciers", a fait marche arrière et s'est retiré d'un projet de série qui le liait à la Weinstein company.

A contre-courant du monde du cinéma qui condamne massivement Harvey Weinstein, le réalisateur Woody Allen s'est déclaré "triste" pour le producteur.

"Personne n'est jamais venu me voir pour me raconter ces effroyables histoires avec vraiment de sérieux", a ainsi argué le réalisateur. Mais on entend des millions de rumeurs fantaisistes tout le temps. Certains se révèlent vraies, d'autres - beaucoup - sont juste des histoires sur tel acteur ou actrice", a déclaré le réalisateur à la BBC.

Woody Allen a travaillé sur plusieurs films avec Harvey Weinstein, dont Maudite Aphrodite, oscarisé plusieurs fois en 1996. Plusieurs héroïnes de ses films figurent d'ailleurs parmi les victimes de Harvey Weinstein. Comme Mira Sorvino, (vue dans Maudite Aphrodite) et Lysette Anthony (actrice de Maris et femmes), qui assure avoir été violée par le producteur.

"Triste pour Harvey"

Le réalisateur de Manhattan a également déclaré: "Toute cette histoire Harvey Weinstein est très triste pour tous ceux qui sont impliqués. Tragique pour ces pauvres femmes qui sont concernées, triste pour Harvey dont la vie est bousillée".

Woody Allen est par ailleurs l'ex-mari de Mia Farrow et le père de Ronan Farrow, journaliste qui a révélé l'affaire Weinstein dans une longue enquête émaillée de nombreux témoignages d'actrices, publiée la semaine dernière dans le New Yorker.

Ronan Farrow est un ardent défenseur de la cause des femmes victimes d'abus sexuels. Il a ainsi toujours soutenu sa soeur Dylan (adoptée par Mia Farrow et Woody Allen), qui accuse le réalisateur de l'avoir agressée sexuellement lorsqu'elle était enfant. L'affaire date de 1992 lorsque Mia Farrow quitte le cinéaste, après avoir découvert qu'il avait une liaison avec la fille qu'elle a adopté avec son ancien mari, Soon-Yi, de 35 ans sa cadette.

Culture du silence

C'est également à cette époque que Dylan Farrow accuse pour la première fois Woody Allen. Faute de preuve, l'affaire est finalement classée, mais Woody Allen perd la garde de ses enfants. Ronan Farrow coupe alors complètement les ponts avec son père, bien avant d'apprendre qu'il n'est peut-être pas son père biologique.

En 2016, Ronan Farrow a signé une chronique dans le Hollywood Reporter sur Woody Allen, et la culture du silence qui l'entoure.

"Souvent les femmes ne peuvent pas ou ne veulent pas porter plainte. Le rôle d’un reporter est celui de porteur d’eau pour elles", y écrivait-il.

"J'ai raté l'hommage à Woody Allen"

La chronique était parue juste au moment du festival de Cannes, en 2016, et de la blague de Laurent Lafitte, pendant la cérémonie d'ouverture. "Ces dernières années vous avez beaucoup tourné en Europe, alors que vous n'êtes même pas condamné pour viol aux Etats-Unis", avait lâché le comédien français, devant un Woody Allen impassible.

En 2014, lors de la cérémonie des Golden Globes, Ronan Farrow avait tweeté "J'ai raté l'hommage à Woody Allen - ont-il mentionné le passage où une femme a publiquement affirmé qu'il l'avait agressée sexuellement lorsqu'elle avait 7 ans avant ou après Annie Hall?".

Magali Rangin