BFMTV

Valérian: belle première semaine en France après un flop aux États-Unis

Dane Dehaan, nouveau héros de Luc Besson dans "Valérian et la cité des mille planètes"

Dane Dehaan, nouveau héros de Luc Besson dans "Valérian et la cité des mille planètes" - EuropaCorp

Après des débuts difficiles outre-Atlantique, le très cher film de Luc Besson réalise un beau score en France, après une semaine d'exploitation.

Un démarrage très prometteur. Le film de Luc Besson Valérian et la Cité des mille planètes, long-métrage le plus cher de l'histoire du cinéma français, a réuni 1.640.681 entrées lors de sa première semaine d'exploitation en France. Sorti le 26 juillet dans l'Hexagone, il réalise la troisième meilleure performance pour une sortie en 2017, a indiqué CBO ce mercredi à l'AFP. Il se place après Moi, moche et méchant (1,92 million) et Fast and Furious 8 (1,86 million).

Le film à 180 millions de dollars avait réalisé 375.400 entrées au premier jour de sa sortie en France dans 970 salles, selon le chiffre distributeur communiqué par CBO Box Office.

Outre-Atlantique, une autre paire de manches

Une bonne nouvelle pour Luc Besson, qui doit composer avec un démarrage difficile aux États-Unis où le film est sorti le 21 juillet. Malgré une promotion bien ficelée et des têtes d'affiche aussi bankables que Cara Delevingne et Rihanna, le film n'avait engrangé que 17 millions de dollars (14,3 millions euros) de recettes pour son premier week-end, arrivant à la cinquième place du classement américain, loin derrière le film de guerre Dunkerque de Christopher Nolan (50,5 millions de dollars pour son premier week-end).

Un flop confirmé en deuxième semaine d'exploitation, durant laquelle le film a reculé de trois places avec seulement 6,4 millions (30,2 millions en deux semaines). Des chiffres qui n'ont pas de quoi inquiéter le réalisateur: Luc Besson a affirmé que le seul risque pris concernait sa réputation, et que les préventes à l'étranger lui avaient permis de financer le film dans sa quasi-intégralité

Benjamin Pierret avec AFP