BFMTV

Trois choses à savoir sur Moonlight, Oscar du Meilleur film

"Moonlight" a remporté l'Oscar du Meilleur film

"Moonlight" a remporté l'Oscar du Meilleur film - A24 - DCM - David Bornfriend

Le film de Barry Jenkins est reparti ce dimanche 26 février avec la plus prestigieuse des récompenses lors de la 89ème cérémonie des Oscars. Mais quel faut-il savoir sur ce film?

Un problème d'enveloppe a failli lui coûter l'Oscar du Meilleur film, mais c'est bien Moonlight qui est reparti avec la plus prestigieuse des statuettes (en plus de celles reçues pour le Meilleur scénario adapté et le Meilleur second rôle pour Mahershala Ali). Sorti le 1er février dans les salles françaises, Moonlight, au budget modeste de 1,5 millions de dollars, en a déjà rapporté plus de 22 millions à travers le monde. Et son succès devrait désormais s'accroître encore un peu plus grâce à cette nouvelle récompense. Mais que faut-il savoir sur ce film de Barry Jenkins?

> De quoi ça parle?

Adapté de la pièce In Moonlight Black Boy Look Blue de Tarell McCraney, Moonlight est un drame intimiste et bouleversant qui raconte sur trois périodes essentielles la vie de Chiron. Ce jeune afro-américain grandit notamment dans un quartier difficile auprès d'une mère toxicomane et se bat pour vivre son homosexualité. 

> Mahershala Ali, la révélation

Ce n'est pas vraiment une surprise si Mahershala Ali est reparti de la 89ème cérémonie des Oscars avec le prix du Meilleur acteur dans un second rôle face à Jeff Bridges, Lucas Hedges, Dev Patel et Michael Shannon. Dans Moonlight, le comédien de 43 ans crève l'écran en incarnant Juan, un trafiquant de drogue au grand coeur, qui se prend d'affection pour un petit garçon maltraité par sa mère droguée et découvre qu'elle est l'une de ses clientes.

Celui qui est devenu le premier acteur musulman à recevoir cette prestigieuse statuette a ému l'assemblée en recevant sa récompense: "Je veux remercier mes professeurs, tant d'excellents professeurs et une chose qu'ils n'ont pas arrêté de me dire constamment, a-t-il expliqué, ce n'est pas à propos de toi. C'est à propos des personnages. Tu es un serviteur, tu es au service de ces histoires et de ces personnages et j'ai vraiment de la chance d'avoir eu cette opportunité. Peu importe votre religion ou comment vous voyez la vie, comment vous priez Dieu. En tant qu'artiste votre travail reste le même, essayer de dire la vérité".

Mahershala Ali, récompensé par l'Oscar du Meilleur second rôle.
Mahershala Ali, récompensé par l'Oscar du Meilleur second rôle. © AFP

Né à Oakland, près de San Francisco en Californie, d'une mère ministre protestante et d'un père acteur, Mahershala (diminutif de Mahershalahashbaz) Gilmore a pris pour nom de famille Ali lorsqu'il s'est converti à l'islam en 1999. Au cinéma, le public a pu le découvrir dans L'étrange histoire de Benjamin Button, Predators ou la saga Hunger Games.

> Ce qu'en disent les critiques

Le succès de Moonlight est à la fois public et critique. Depuis sa sortie en salles aux Etats-Unis en octobre 2016, le film de Barry Jenkins n'a cessé de recevoir des critiques élogieuses de la presse. En France, Le Monde loue la "grâce" et la "fluidité" de Barry Jenkin quand Studio Ciné Live parle d'un véritable "choc" ou Le Nouvel Observateur résume le filme en "une claque à triple détente". Pour Paris Match, le long-métrage est un "plaidoyer pour la liberté" et une "déclaration de guerre aux clichés". Outre-Atlantique, la presse a également encensé le film. Variety souligne la "beauté" d'un film qui "met à mal les stéréotypes" et The Hollywood Reporter assure que le réalisateur Barry Jenkins se présente désormais comme "une nouvelle voix importante" qui compte dans le monde du cinéma.

Fabien Morin avec AFP