BFMTV

The Dark Knight Rises : les coulisses d'un tournage pharaonique

BFMTV

The Dark Knight Rises ou le retour de Batman sur grand écran, sort ce mercredi. Un film à très gros budget, tourné en Inde, en Ecosse, aux Etats-Unis. Aux commandes, Christopher Nolan, réalisateur exigeant tient à limiter au maximun les effets spéciaux numériques.

Wall Street envahi par des milliers de figurants, cette scène aura demandée huit mois de préparation pour obtenir les autorisations et boucler le quartier bouclé pendant deux week-ends. Le résultat réaliste en diable. Christopher Nolan n’aime ni les fonds verts, ni la 3D. Il a donc tourné un maximum de prise de vue réelle. Il faut dire qu’avec son budget pharaonique de 250 millions de dollars, il pouvait tout se permettre.

11.000 figurants ont fait le déplacement

Ainsi, pour la scène de destruction d'un stade, l'équipe de Pittsburgh a prêté le sien et 11.000 figurants ont fait le déplacement. C’est l’un des effets spéciaux les plus complexes du film. Il a nécessité la construction d’une pelouse factice et surélevée. Décors grandeur nature, scènes filmées dans les airs. Pour clore en beauté sa trilogie, Christopher Nolan ne s’est rien interdit. Le film bat déjà des records au box office américain, réalisant le troisième meilleur démarrage de toute l'histoire du cinéma américain.