BFMTV

Roma d'Alfonso Cuaron poursuit sa route vers les Oscars

Yalitza Aparicio, Marco Graf et Daniela Demesa dans "Roma" d'Alfonso Cuaron.

Yalitza Aparicio, Marco Graf et Daniela Demesa dans "Roma" d'Alfonso Cuaron. - Image by Alfonso Cuaron

Le réalisateur mexicain et son film Roma, continuent d'accumuler les prix.

Roma et Alfonso Cuaron poursuivent leur chemin pavé de récompenses. Le réalisateur mexicain a remporté samedi le prix décerné par le syndicat des réalisateurs américains, considéré comme un baromètre pour les Oscars, pour son film Roma.

Il l'a emporté sur Spike Lee (BlacKkKlansman), Adam Mckay (Vice), Peter Farrelly (Green Book) et Bradley Cooper (A Star is Born).

Tourné en espagnol et en noir et blanc, Roma, un film presque autobiographique inspiré de l'enfance de Cuaron à Mexico, est nommé dans 10 catégories, dont celles de meilleur film et de meilleur réalisateur, pour les Oscars dans trois semaines.

"Merci à Limbo"

Roma a déjà été primé au festival de Venise, où il a reçu le Lion d'or. Il a aussi obtenu le trophée des Critics' Choice Awards et a été primé aux Golden Globes.

Le réalisateur mexicain a reçu samedi le prix des mains de son compatriote Guillermo del Toro qui avait remporté le prix de la Directors Guild of America (DGA) l'an passé pour La forme de l'eau. Il avait ensuite eu l'Oscar du meilleur film et du meilleur réalisateur. 

Alfonso Cuaron avait déjà remporté le prix de la DGA en 2014 pour Gravity

En recevant son prix, il a remercié les acteurs de son film Yalitza Aparicio et Marina de Tariva. "Merci à Limbo (la domestique employée par sa famille quand il était jeune), à ma mère et à mon pays, le vrai architecte de Roma", a-t-il déclaré.

Alfonso Cuaron est le deuxième réalisateur à obtenir le prix du syndicat des réalisateurs pour un film en langue étrangère. Le réalisateur taïwanais Ang Lee avait été distingué en 2000 pour Tigre et Dragon.

Le film a également été élu sans surprise meilleur film latino-américain lors de la cérémonie des Goyas, la grande fête du cinéma espagnol, samedi à Séville.

avec AFP