BFMTV

Ralph Fiennes, de la saga Harry Potter, "ne comprend pas" la "violence" des critiques faites à J.K. Rowling

Ralph Fiennes en 2019

Ralph Fiennes en 2019 - Jamie McCarthy - Getty Images North America - Getty Images via AFP

L'acteur qui incarnait Voldemort juge "perturbante" la "violence" des critiques dont a fait les frais J.K. Rowling, taxée de transphobie l'été dernier.

L'un des acteurs de Harry Potter prend la parole pour défendre J.K. Rowling. Ralph Fiennes, l'interprète de Voldemort dans la saga à succès, revient sur les critiques dont a fait l'objet l'auteure de la saga littéraire, l'été dernier, lorsqu'elle a tenu des propos jugés transphobes. L'acteur dit ne pas comprendre ces "attaques au vitriol":

"Je peux comprendre qu'un échange soit vif. Mais je trouve cette époque accusatrice, et ce besoin de condamner, irrationnels", déclare l'acteur britannique de 58 ans au Telegraph, comme le rapporte la BBC. "Je trouve perturbant le niveau de haine que les gens expriment à l'encontre des idées qui diffèrent des leurs, et la violence du langage utilisé envers les autres."

Cette réaction diffère de celles des autres acteurs de la saga; nombre d'entre eux, notamment Daniel Radcliffe et Emma Watson, avaient témoigné leur soutien à la communauté LGBT lorsque les propos de J.K. Rowling, jugés transphobes ont provoqué une levée de bouclier en juin dernier.

Polémique sur les réseaux

L'auteure britannique avait relayé un article évoquant "les personnes qui ont leur règles", ironisant sur cette formulation. "Je suis sûre qu'on avait un mot pour ces gens. Que quelqu'un m'aide. Feum? Famme? Feemm?". De nombreux internautes l'avaient alors attaquée, lui reprochant d'exclure les hommes transgenres, qui peuvent avoir leurs règles, et les femmes transgenres, qui elles n'en ont pas. 

Elle a ensuite tenté d'expliquer ses propos avec de nouveaux messages qui n'ont fait qu'attiser la colère des internautes. Dans un long billet de blog, où elle se défendait d'être transphobe, elle avait notamment relayé les craintes de professionnels de voir "la préservation des normes qui protègent les femmes les plus vulnérables, anéantie".

https://twitter.com/b_pierret Benjamin Pierret Journaliste culture et people BFMTV