BFMTV

Quand Audrey Hepburn incarnait le chic parisien au cinéma

Audrey Hepburn dans Drôle de frimousse

Audrey Hepburn dans Drôle de frimousse - MGM

PARIS AU CINEMA - BFMTV.com vous invite chaque semaine à découvrir comment le 7e Art a représenté la Ville Lumière.

C'est la plus Parisienne des actrices hollywoodiennes. Drôle de frimousse, Ariane, Charade, Deux têtes folles, Comment voler un million de dollars... Audrey Hepburn a tant tourné dans la Ville Lumière que Ses films forment un genre à part entière dans la comédie musicale. L'actrice, qui parlait parfaitement français, a chanté sur les quais de Seine, elle a dansé dans le Caveau de la Huchette, elle a pris le métro à Palais Royal... Le Paris touristique n'a pas de secret pour elle. 

Son histoire d'amour avec la capitale débute en 1957. Cette année-là, sortent coup sur coup sur les écrans deux comédies, l'une musicale et en couleur (Drôle de frimousse de Stanley Donen), l'autre romantique et en noir et blanc (Ariane, signée Billy Wilder). Curieux hasard: dans ces deux films, Audrey Hepburn tombe amoureuse d'un homme approchant la soixantaine (Fred Astaire et Gary Cooper). Rebelote dans Charade (1963) et Deux têtes folles (1964), où elle partage l'affiche avec Cary Grant et William Holden. 

Le Paris "cliché" d'Audrey Hepburn

Dans Drôle de frimousse, l'arrivée de la comédienne à Paris est l'occasion d'une visite express de ses monuments les plus célèbres: "Bonjour Paris", clame-t-elle dans les rues en levant les bras au ciel. Paris rend heureux. Avant de retrouver Fred Astaire en haut de la Tour Eiffel, Audrey Hepburn admire Paris depuis la butte Montmartre tout en chantant qu'elle rêve de rencontrer Jean-Paul Sartre...

Le Paris de Hepburn, il faut le reconnaître, est un brin cliché: c'est le Paris des poètes et des romanciers américains en exil, des vieux beaux qui séduisent de jeunes femmes. C'est aussi un Paris très chic, celui de l'avenue Montaigne et de la rue de la Paix, des photographes de mode et des mannequins. Habillée par le couturier Hubert de Givenchy, Audrey Hepburn endosse dans ces films le rôle de l'ambassadrice du chic parisien. 

Jérôme Lachasse