BFMTV

Le cinéaste Edouard Molinaro s'éteint à l'âge de 85 ans

Edouard Molinaro, le 4 septembre 2013.

Edouard Molinaro, le 4 septembre 2013. - -

Le réalisateur de "La cage aux folles" est mort samedi, laissant derrière lui une longue liste de films à succès.

Le cinéaste Edouard Molinaro est mort samedi à l'âge de 85 ans, d'une insuffisance pulmonaire, à l'hôpital Tenon, à Paris. Auteur d'une trentaine de longs métrages parmi lesquels figurent notamment le succès populaire La cage aux folles ou L'Emmerdeur, il s'était intéressé au septième art dès l'adolescence.

Né à Bordeaux le 13 mai 1928, dans une famille bourgeoise, Edouard Molinaro était réputé pour la précision de son travail, mais aussi pour sa très grande modestie.

Débuts dans le polar et reconversion dans la comédie

Après des débuts dans le polar, avec notamment Le Dos au mur, Des Femmes disparaissent et Un Témoin dans la ville, ce contemporain de la Nouvelle Vague avait préféré se tourner vers la comédie, travaillant avec plusieurs monstres sacrés du cinéma, comme Louis de Funès et Lino Ventura. Son succès populaire avait atteint son sommet avec l'adaptation, en 1978, de La Cage aux folles, avec Michel Serrault et Ugo Tognazzi.

Il avait tourné trois opus avec Daniel Auteuil et adapté la biographie de Beaumarchais, avec un Fabrice Luchini électrique dans le rôle principal.

"Il visait bien et touchait juste"

La ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, a rendu hommage au réalisateur, soulignant qu'il "était de ces grands professionnels passionnés dont la diversité du talent s'est exprimée aussi bien en court qu'en long métrage ou à la télévision".

"Dans le divertissement comme dans des registres plus graves, il visait bien, c'est-à-dire toujours haut, et touchait juste", a déclaré la ministre dans un communiqué.

"Il était aussi un découvreur de talents, révélant Emmanuelle Béart ou offrant plusieurs rôles à Daniel Auteuil", a également souligné Aurélie Filippetti, rappelant qu'"il a fait tourner également les grands artistes des années 60 (Catherine Deneuve, Françoise Dorléac, Jean Dessailly, Jean-Claude Brialy, Jean-Pierre Cassel, Jean Paul Belmondo, Claude Rich, Jacques Brel...)".

L. B.