BFMTV

Le box-office nord-américain pétrifié par La Reine des Neiges 2

La reine des neiges

La reine des neiges - Disney

La Reine des Neiges 2 a réalisé le troisième meilleur départ pour un film d'animation derrière Les Indestructibles 2 (2018) et Le Monde de Dory (2016) de Disney.

La Reine des Neiges 2 a pétrifié le box-office nord-américain. Le film a empoché 127 millions de dollars de recettes pour son premier weekend dans les salles obscures nord-américaines, selon des chiffres provisoires publiés dimanche par la société spécialisée Exhibitor Relations.

La reine Elsa, la princesse Anna et le bonhomme de neige Olaf ont continué a faire fondre le coeur des jeunes (et moins jeunes), pour le très attendu deuxième opus de l'un des plus grands succès d'animation de Disney. Cette suite, en salles en France depuis le 20 novembre, s'attache à l'histoire de la famille royale d'Arendelle et promet de répondre aux interrogations des fans, notamment sur l'origine des étonnants pouvoirs d'Elsa.

Frozen 2, sorti juste à temps pour la période des fêtes, a réalisé le troisième meilleur départ pour un film d'animation derrière Les Indestructibles 2 (2018) et Le Monde de Dory (2016) de Disney, selon Variety.

Tom Hanks à la troisième place du podium

Le Mans 66, film américain sur la légendaire course d'endurance automobile française des 24 Heures du Mans a vrombri jusqu'à la deuxième place du box-office avec 16 millions de dollars pour le weekend, (58 millions en une semaine). 

Un ami extraordinaire, à la troisième place du podium pour sa sortie avec 13.5 millions de dollars, raconte la relation entre un journaliste et le présentateur américain d'émissions pour enfants Fred Rogers sur qui il doit écrire un article, joué par Tom Hanks. 

Pour sa sortie en salles, le thriller Manhattan Lockdown a amassé 9.2 millions de dollars, se hissant à la 4e place du box-office nord-américain. Dans le film produit par STX Films, un détective de la police new-yorkaise décide de fermer les 21 ponts de Manhattan pour trouver les assassins de policiers.

N.B. avec AFP