BFMTV

« Laborieux », « moyen », « daté »: la presse étrille Les Visiteurs 3

Christian Clavier et Jean Reno dans "Les  Visiteurs: La Révolution".

Christian Clavier et Jean Reno dans "Les Visiteurs: La Révolution". - Nicolas Schul - Gaumont - Ouille Productions - TF1 Films Production - Nexus Factory - Okko Production

Les Visiteurs: La Révolution sort en salles ce mercredi 6 avril. Avant le public, les critiques cinéma ont livré leur verdict, parfois assez dur.

"Film moyen", "pas révolutionnaire", "merdasse", "rendez-vous manqué"... les critiques qui ont pu voir Les Visiteurs: La Révolution sont pour le moins mitigés. Et encore ce sont là les avis des critiques cinéma qui ont pu voir le film.

La Gaumont qui produit le long-métrage n'a en effet pas souhaité organiser de projection presse, ou du moins n'a convié qu'une partie de la presse télé et radio, jugée "moins critique", comme l'explique Marianne. Certains médias comme Le Figaro s'en sont plaint, et accuse la Gaumont de "faire régner la terreur".

Pierre Vavasseur, du Parisien raconte, lui, ses tribulations pour tenter (en vain) de voir le film. Et comment, errant dans les couloirs de la Gaumont à la faveur d'une projection, il a pu tomber un peu par hasard sur "le dernier quart d'heure" du film, "qui laisse augurer d'un éventuel prochain volet". Pas rancunier, le journaliste assure avoir ri.

"Très moyen mais pas une daube"

D'autres ont dégainé de fausses critiques. Comme 20 Minutes et sa chronique "rêvée (ou cauchemardée)" du film, ou encore en Belgique, la RTBF et sa fausse interview intitulée "Pourquoi Gaumont a-t-elle interdit la projection des Visiteurs au BIFFF"? (réponse: "pour empêcher les gens de voir le film").

Pour ceux qui on pu voir le film, le propos n'est pas vraiment plus tendre. Mathieu Charrier d'Europe 1, juge le film "très moyen, mais loin d'être une daube". Il regrette en revanche "l'absence d'anachronisme". 

"Ramassis de gags laborieux"

Pour les critiques ciné de Marianne, (qui ont réussi à infiltrer la projection presse malgré tout) le film est un "rendez-vous manqué" qui n'a "rien de bien révolutionnaire", "un ramassis de gags laborieux" qui ne feront "rire que les enfants, et encore, juste ceux qui ont mauvais goût". Pour L'avenir.net, qui ne prend pas de gants, c'est "de la merdasse".

"Les Visiteurs enchaînent les gags parfois datés", analyse également Claire Fleury de BFMTV. Le journaliste de Ciné télé revue en Belgique, déplore, lui, l'absence de "scènes cultes", même s'il reconnaît avoir bien ri. Chez Marianne, où, décidément, on a la dent dure, les critiques concluent craindre, pour un prochain volet "d'être cette fois invités - quelle froide vengeance ! - à sa projection de presse".

Magali Rangin