BFMTV

La relation entre Al Pacino et Robert De Niro est "magique", selon Martin Scorsese

Al Pacino,  Martin Scorsese et Robert De Niro à Londres en octobre 2019

Al Pacino, Martin Scorsese et Robert De Niro à Londres en octobre 2019 - DANIEL LEAL-OLIVAS - AFP

Dans The Irishman, en ligne sur Netflix le 27 novembre prochain, Robert De Niro campe un ancien tueur de la mafia, et Al Pacino un ancien leader syndicaliste disparu.

La relation entre Al Pacino et Robert De Niro est "magique" a estimé l'emblématique réalisateur Martin Scorsese. Des propos tenus quelques jours avant la sortie de son prochain film The Irishman, où il met en scène le duo de comédiens légendaire.

"Ce qu'on voit dans le film c'est leur relation d'acteurs, mais aussi leur relation en tant qu'amis de 40, 45 ans", a déclaré le réalisateur, dont le film très attendu sur la mafia sera mis en ligne sur Netflix le 27 novembre.

Les deux acteurs ont été à l'affiche, séparément, du film Le Parrain, 2e partie en 1974, avant de partager la vedette dans le mythique Heat en 1995. Dans The Irishman, un ancien tueur de la mafia, campé par Robert De Niro, se penche sur son existence violente et notamment sa relation avec un ancien leader syndicaliste disparu, joué par Al Pacino.

Trouver "l'ingrédient nécessaire"

The Irishman est le 9e film de Scorsese avec De Niro. Les deux hommes se connaissent depuis qu'ils ont 16 ans et ils ont longuement hésité avant de se lancer dans un nouveau film de gangsters après Les Affranchis et Casino. Avant de finalement trouver l'ingrédient nécessaire.

"Il s'avère que c'était juste... nous. On a 75, 76 ans maintenant. Vous vous retournez et vous repensez à ce que vous avez fait dans votre vie, ou à ce que vous auriez aimé faire", a raconté le cinéaste. "C'était le moment, le bon moment pour nous de nous retourner sur toutes nos vies dans les années 60 et 70, et Hollywood et le cinéma. Et donc ce sujet est resté avec nous".

Le film, qui dure trois heures et demie et aurait coûté 160 millions de dollars, est sorti dans quelques cinémas. Il figure parmi les favoris pour les Oscars. Une nouvelle technologie y a été utilisée pour rajeunir les acteurs à l'écran.

Martin Scorsese, 76 ans, huit nominations pour l'Oscar du meilleur réalisateur, était honoré vendredi soir à Los Angeles à l'occasion du festival de l'Institut américain du film (AFI), qui se déroule jusqu'à jeudi prochain.

N.B. avec AFP