BFMTV

"La Reine des neiges 2": ces suites que Disney aurait dû éviter

Les protagonistes de La Reine des neiges

Les protagonistes de La Reine des neiges - Disney

Disney vient d'annoncer la suite de La Reine des neiges, son plus gros succès à ce jour. 

"Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants". Point. Final. Jamais les frères Grimm, Hans Christian Andersen ou Charles Perrault n'ont envisagé une suite à leurs contes de fées. La petite sirène devient écume. Blanche-Neige, Cendrillon et la Belle au Bois-dormant épousent leurs princes respectifs. Et voilà.

Mais Disney, non content d'adapter très librement les contes et autres histoires du folklore populaire, les a souvent dotés d'une suite assez moyenne, exploitant juste le filon.

La malédiction des suites Disney

Des longs métrages cheap qui ne sont souvent même pas passés par la case cinéma, sortant directement en vidéo: La Petite sirène 2, Peter Pan 2, La Belle et le clochard 2, Tarzan 2, Mulan 2, Aladdin 2 et 3, Cendrillon 2 et Cendrillon 3...

Anna et Elsa échapperont-elles à la malédiction des suites Disney? Sans doute, parce que le contexte a évolué. La compétition est aujourd'hui féroce entre les studios et les concurrents comme Dreamworks (Madagascar, Dragons, Kung Fu Panda), BluSky (L'âge de Glace, Rio) ou Illumination Entertainment (Moi moche et méchant) offrent d'excellentes suites à leurs longs métrages.

Un milliard de dollars de recettes

Et puis le système Pixar est passé par là. Depuis le rachat en 2006 du studio passé entre les mains de l'exigeant Steve Jobs, les suites ont bien plus d'allure. Cars 2 a été un succès, et a même rapporté plus que le premier, sans parler de Toy Story 3, aussi réussi que les deux premiers.

Alors que les studios Disney s'apprêtent à prolonger l'hiver de La Reine des neiges (1 milliard de dollars de recettes, on les comprend), revenons sur quelques suites un peu honteuses, sorties en salles, alors qu'elles auraient dû trouver une place directement dans les CDthèques.

> Le livre de la jungle 2

Destiné comme bien des suites Disney à sortir directement en vidéo, Le livre de la jungle 2 a finalement eu une vie au cinéma. Sorti en 2003, Le Livre de la jungle 2 est loin d'être un échec commercial - il a rapporté 20 millions de dollars. Mais le film est surtout assez peu inspiré. Il reprend par exemple plusieurs morceaux du premier long métrage, comme le mythique "Il en faut peu pour être heureux". Mieux vaut revoir la version de 1967, bien plus pêchue.

> Peter Pan 2: Retour au Pays Imaginaire

Sortie en 2002, près de cinquante ans après le premier Peter Pan, cette suite est fort classique, dans sa forme comme sur le fond. On y retrouve Wendy, devenue adulte, et dont la fille est enlevée par le toujours méchant Capitaine Crochet. Les graphismes sont décevants, tout comme l'histoire.

> Bambi 2

Pour ceux qui ne se sont jamais vraiment remis de la mort de la maman de Bambi, Disney en remet une couche en 2005, soit 64 ans après, rappelant le douloureux événement dès le début du dessin animé. Panpan et Fleur sont toujours là, tout comme les beaux paysages et le père, grand cerf ténébreux et sévère. La magie est presque là, manque l'humour.

M. R.