BFMTV

La réalisatrice belge Marion Hänsel meurt à l'âge à 71 ans

Marion Hänsel

Marion Hänsel - AFP

Célèbre cinéaste belge, Marion Hänsel a notamment dirigé Jane Birkin et Charles Aznavour. Elle vient de succomber à une crise cardiaque.

L'actrice, productrice et réalisatrice belge Marion Hänsel, connue pour avoir signé plusieurs adaptations littéraires de J.M. Coetzee ou Yann Queffélec, est morte à l'âge de 71 ans d'une crise cardiaque, rapporte la RTBF.

Sacrée "Femme belge de l’année" en 1987, Marion Hänsel était avec Chantal Akerman "la marque féminine d’une génération de cinéastes qui, dans les années 80 et 90, ont osé aborder des sujets puissants touchant l’intime de chacun qui ont permis au cinéma belge d’aller au-delà de nos frontières", note la journaliste Fabienne Bradfer dans Le Soir.

D'Agnès Varda à Charles Aznavour

Après une formation à l’Actor's Studio de New York et à l’Ecole du Cirque d’Annie Fratellini à Paris, elle a fait ses débuts au cinéma en tant qu'actrice dans L'Une chante, l'autre pas d'Agnès Varda (1977), avant de s'orienter vers la réalisation. Elle a signé plusieurs œuvres remarquées, comme Le Lit (1982), d’après Dominique Rolin, ou Dust (1985), une adaptation du Prix Nobel J.M. Coetzee avec Jane Birkin récompensée d'un Lion d'argent à la Mostra de Venise. Elle est la première réalisatrice belge à obtenir ce prix.

On lui doit aussi Les Noces barbares (1987), d’après le roman de Yann Queffélec, et Il Maestro (1989), avec Charles Aznavour. Marion Hänsel, qui se savait "très malade", précise La Libre Belgique, avait présenté en janvier 2019 son dernier film, Il était un petit navire, présenté comme "un autoportrait intime et poétique".

Jérôme Lachasse