BFMTV

La mort de Carrie Fisher va rapporter beaucoup d'argent à Lucasfilm

Carrie Fisher dans Star Wars, épisode VII: Le Réveil de la Force

Carrie Fisher dans Star Wars, épisode VII: Le Réveil de la Force - Copyright Lucasfilm Ltd. & TM. All Right Reserved

La compagnie avait souscrit une assurance au cas où la comédienne ne parviendrait pas à remplir son contrat.

Avant de sa disparition le 27 décembre des suites d'une crise cardiaque, Carrie Fisher a eu le temps d'endosser une dernière fois le costume de la Princesse Leia dans Star Wars, épisode VIII. Mais pas dans l'épisode IX, dont le tournage devait débuter au printemps 2018.

Disney, qui a acheté Lucasfilm en 2012 , avait souscrit une assurance au cas où la comédienne ne parviendrait pas à remplir son contrat avec la compagnie. Selon le site Insurance Insider, cette police d'assurance était estimée à 50 millions de dollars, soit environ 47,5 millions d'euros. 

L'avenir de son personnage reste incertain

Mais le décès de Carrie Fisher laisse un grand vide dans la nouvelle trilogie de la franchise. L'actrice devait occuper une place importante dans le neuvième épisode, réalisé par Colin Trevorrow (Jurassic World). L'avenir du personnage reste incertain et Lucasfilm ne s'est pas encore prononcé sur la question.

La compagnie pourrait décider de recréer numériquement la Princesse Leia, comme à la fin de Rogue One, ou confier le personnage à une nouvelle actrice, comme le fit la saga Harry Potter pour Dumbledore après la mort de Richard Harris. Cette dernière option reste cependant peu probable tant la Princesse Leia reste attachée à Carrie Fisher.

Jérôme Lachasse