BFMTV

La Momie avec Tom Cruise: les monstres sont-ils les nouveaux super-héros?

-

- - Copyright Universal Pictures International France

La Momie avec Tom Cruise est le premier volet d'une série de films consacrés aux monstres célèbres du 7e Art comme celui du docteur Frankenstein ou Dracula.

A Hollywood, chaque grand studio détient ses super-héros. Disney a Marvel et ses Avengers (Iron Man, Thor...); Warner Bros Pictures a DC Comics et sa Justice League (Batman, Superman, Wonder Woman...), Fox a Deadpool, X-Men et Wolverine et Sony a Spider-Man.

Le grand absent: Universal. Le studio, qui détient les droits de Jason Bourne a pourtant une parade: la créature du docteur Frankenstein, Dracula, l'Homme Invisible... Autant de monstres et de créatures qui animeront d'ici quelques années un univers partagé aussi vaste que celui de Marvel. Le premier volet de ce Dark Universe, La Momie, sort en salles ce mercredi 14 juin.

Porté par Tom Cruise et Russell Crowe, ce blockbuster estival réactive une histoire déjà portée deux fois à l'écran: dans les années 1930 avec Boris Karloff, le célèbre interprète du monstre de Frankenstein, et à la fin des années 1990 avec Brendan Fraser. 

Un faux départ, mais Universal y croit

Comme une Ligue des Gentlemen extraordinaires qui ne dirait pas son nom, ce Dark Universe condense de nombreux personnages clefs de la littérature du XIXe siècle: Docteur Jekyll et Mister Hyde (Russell Crowe), l’Homme Invisible (Johnny Depp), le monstre de Frankenstein (Javier Bardem)… Comme Marvel, ce Dark Universe espère bien tutoyer les sommets du box-office, malgré un énième casting principalement masculin et caucasien.

Il y a cependant un hic: le semi-échec de La Momie lors de son premier week-end d’exploitation aux Etats-Unis. Le film devra séduire le public international s’il veut connaître autant de succès que Wonder Woman. Les premiers résultats en Corée du Sud seraient plutôt encourageants. Qu’à cela ne tienne: ce faux départ ne devrait pas empêcher Universal de bâtir son Dark Universe.

Et pour une bonne raison. Selon le Hollywood Reporter, certains films du Dark Universe pourraient être réalisés avec des budgets réduits, sur le modèle des productions de Jason Blum, qui a réussi à obtenir de grands succès avec des films horrifiques réalisés à bas coûts comme Split ou American Nightmare. Dans une interview accordée au Hollywood Reporter, le réalisateur de La Momie Alex Kurtzman a insisté sur cette idée en indiquant que chaque film du Dark Universe aura sa propre identité. Une manière de dire que les résultats décevants de La Momie au box-office ne devraient donc pas empêcher la suite du Dark Universe d'arriver quand même dans les salles obscures. 

Les personnages principaux du Dark Universe d'Universal
Les personnages principaux du Dark Universe d'Universal © Courtesy of Marco Grob/Universal

Huit films sont attendus

Les dates de sortie des prochains épisodes sont d'ailleurs déjà connues. Le 14 février 2019 doit arriver Bride of Frankenstein de Bill Condon, auteur du carton planétaire La Belle et la bête et d’un biopic consacré à James Whale, réalisateur du premier Frankenstein dans les années 1930.

En tout, huit films sont attendus. Ils auront pour héros l'Étrange Créature du lac noir, l’Homme Invisible, Van Helsing, le Loup-Garou (déjà joué il y a quelques années par Benicio Del Toro), le monstre de Frankenstein, Dracula, le Fantôme de l'Opéra ou encore le Bossu de Notre-Dame. Autant de personnages mythiques qui ont fait les beaux jours des salles de cinéma dans les années 1950 et 1960. 

Après les super-héros, les monstres seront-ils les nouveaux chouchous du box-office? Quand on sait que Michael Bay prépare quatorze suites à Transformers et que Legendary Entertainment a lancé cette année son MonsterVerse, où s'affronteront Godzilla et King Kong, on se dit que les monstres ont de beaux jours devant eux.

Jérôme Lachasse