BFMTV

Kurt Cobain comme vous ne l'avez jamais vu

Le documentaire de Brett Morgen "Kurt Cobain: Montage of Heck" révèle de nombreuses images inédites sur le leader de Nirvana.

Le documentaire de Brett Morgen "Kurt Cobain: Montage of Heck" révèle de nombreuses images inédites sur le leader de Nirvana. - Image extraite du documentaire de Brett Morgen "Kurt Cobain: Montage of Heck"

Révélation du festival de Sundance, Kurt Cobain: Montage of Heck est le premier documentaire autorisé sur le chanteur, mort en 1994.

Sur des images en super 8, un tout petit garçon blond souffle sa deuxième bougie. On le voit aussi gratter une petite guitare. "Who are you?" "I'm Kurt Cobain", répond une voix de bambin. Ces images inédites sont issues du documentaire Kurt Cobain: Montage of Heck, le premier autorisé par la famille du chanteur, dont la bande-annonce a été dévoilée mercredi.

Projeté pour la première fois pendant le festival de Sundance, le documentaire est réalisé par Brett Morgen, qui a passé sept ans sur le projet. Il est produit par Frances Cobain, la fille de Kurt et de Courtney Love.

Un portrait intime et émouvant

Bandes-son inédites, films maison, concerts, et interviews de membres de sa famille font de ce documentaire un portrait intime et émouvant d'un homme qui, avec Nirvana, a marqué tout une génération. Kurt Cobain y apparaît en minot blond, en jeune père heureux, en rock star torturée. De nombreuses images proviennent des archives de Courtney Love, la veuve de Kurt Cobain, qui a elle-même demandé au réalisateur de faire le film, comme il l'expliquait dans Vanity Fair en janvier dernier.

Brett Morgen a ainsi découvert une boîte contenant 108 cassettes, dont la majorité n'avait jamais été vues ou écoutées. "Kurt racontant comment il a perdu sa virginité" ou "chantant And I love Her des Beatles", décrit-il. Pour illustrer les séquences audio, Brett Morgen a opté pour des scènes animées.

"Tu as fait le film que je voulais voir"

Il a raconte aussi comment il a choisi de montrer certaines scènes, contre l'avis de la mère et de la soeur du chanteur. Des scènes familiales où Kurt Cobain essaie de s'occuper de sa fille alors qu'il est sous l'emprise de l'héroïne. "Je pense que c'était important pour elle de voir à quel point son père l'aimait, et il l'aimait beaucoup", justifie Morgen. Et de conclure "après que Frances a vu le film, je l'ai raccompagnée à sa voiture et elle m'a serrée dans ses bras et dit "tu as fait le film que je voulais voir".

>> Découvrez la bande-annonce ci-dessous:

Magali Rangin