BFMTV

James Cameron considère que les suites de Terminator sont de "mauvais rêves"

James Cameron lors du Comic Con à San Diego en 2016

James Cameron lors du Comic Con à San Diego en 2016 - Kevin Winter - Getty Images North America - AFP

Le célèbre réalisateur des deux premiers volets de la franchise Terminator n'est pas vraiment fan des épisodes qui ont suivi.

Alors qu'il vient de commencer le tournage de ses suites très attendues d'Avatar, James Cameron travaille également sur une autre célèbre saga: celle de Terminator. Il y a quelques jours, le cinéaste américain dévoilait que Linda Hamilton reprendrait son rôle mythique de Sarah Connor pour donner la réplique à Arnold Schwarzenegger dans le sixième volet actuellement en préparation. Des retrouvailles pour l'équipe des débuts de cette franchise hollywoodienne sur laquelle James Cameron a quelques regrets.

Interrogé par The Hollywood Reporter, le réalisateur des deux premiers volets de la saga (Terminator en 1984 et Terminator 2 - Le Jugement dernier en 1991) avoue n'avoir pas été vraiment conquis pas les trois films qui ont suivi. Selon lui, Terminator 3: le soulèvement des machines (2003), Terminator Renaissance (2009) et Terminator Genisys (2015) sont même assimilés à de "mauvais rêves". Ce qui explique que l'histoire du sixième volet sera "la continuation directe de Terminator 1 & 2". Et l'équipe du film fera donc comme si les autres long-métrages n'avaient pas existé.

Attendu dans les salles en juillet 2019, Terminator 6 réunira également plusieurs jeunes comédiens et devrait être le premier volet d'une nouveau trilogie. Pour ce nouvel film de la franchise, James Cameron travaillera avec Tom Miller (réalisateur de Deadpool). Le script a été confié au scénariste David Goyer (Batman v Superman: l'Aube de la Justice).

Depuis 1984, les cinq premiers volets de la franchise Terminator ont rapporté plus de 1,8 milliard de dollars aux box-office à travers le monde.

Fabien Morin