BFMTV

Fast and Furious 9 repoussé d'un an à cause de l'épidémie de coronavirus

Détail de l'affiche de Fast and Furious 9, avec Vin Diesel.

Détail de l'affiche de Fast and Furious 9, avec Vin Diesel. - Universal Pictures

Le nouveau volet de la franchise d'action a dû s'incliner face à l'épidémie mondiale de coronavirus.

La sortie de Fast and Furious 9 a été repoussée d'un an à cause de l'épidémie de coronavirus, a annoncé le studio Universal, qui produit et distribue le blockbuster porté par Vin Diesel

Alors que Mourir peut attendre, le nouveau James Bond, et Pierre Lapin 2 avaient choisi de s'incliner face au coronavirus, la suite de Fast and Furious tenait bon jusqu'à présent. Vin Diesel était allé jusqu'à assurer cette semaine que le film ne serait pas retardé. 

Mais avec les fermetures de cinéma en Italie, en Corée du Sud et en Chine, Universal n'a pas eu d'autre choix que de repousser la sortie de ce film très attendu et surtout très lucratif (les derniers volets de la série ont tous dépassé le milliard de recettes au box-office mondial).

Un film qui s'annonçait riche en action

Fast and Furious 9, prévu initialement pour le 20 mai, sortira donc finalement en avril 2021. Universal avait dévoilé fin janvier une première bande-annonce très impressionnante et promettait le retour d'un personnage apprécié des fans, Han (Sung Kang), qu'on pensait mort.

Ce nouveau film, dont les événements se déroulent trois ans après ceux dépeints dans le précédent, marquera l'arrivée d'un nouveau méchant: Jakob, le frère de Dom (John Cena). Jordana Brewster, Ludacris, Tyrese Gibson et Charlize Theron sont de retour dans ce nouveau volet qui s'annonce riche en action. Dwayne Johnson et Jason Statham, occupés par le spin-off Hobbs & Shaw, n'ont pas participé au tournage.

Jérôme Lachasse