BFMTV

Du Mickey Mouse Club à Song To Song, retour sur la carrière très musicale de Ryan Gosling

Ryan Gosling dans Song to Song

Ryan Gosling dans Song to Song - Copyright Metropolitan FilmExport

Dans le nouveau film de Terrence Malick, en salles ce mercredi 12 juillet, l'acteur joue à nouveau un musicien, six mois après La La Land.

Dans Song To Song de Terrence Malick, Ryan Gosling interprète avec la chanteuse Lykke Li un titre de Bob Marley, It Hurts to Be Alone. Un moment bref et poétique qui rappelle une scène de La La Land, celle où l'acteur chante le titre phare de la comédie musicale oscarisée: City of Stars. Six mois après la sortie du film de Damien Chazelle, Ryan Gosling joue en effet une nouvelle fois un musicien dans Song To Song.

Ce film marque pour Terrence Malick l'aboutissement d'une série de films commencée avec Tree of Life (2011) et poursuivie avec A la merveille (2012), Knight of Cups (2015) et Voyage of Time (2016). Constituée d'un maelström d'images censées capturer la fugacité de la vie, cette série questionne le sens de la vie et la place de l'homme face à l'univers et la religion à travers des chassés-croisés amoureux. 

S'il est à peu près mutique dans Drive (en 2011), Ryan Gosling pousse la chansonnette ou danse dans beaucoup de ses films. Ce n'est pas un hasard: l'acteur chante et danse depuis de longues années et a même constitué en 2009 un groupe, Dead Man's Bones. L'acteur connaît bien le milieu musical. Dans Song to Song, tourné en 2012, il partage d'ailleurs l'écran avec une distribution musicale très éclectique: Iggy Pop, Florence and The Machine, Patti Smith, Red Hot Chili Peppers, Lykke Li...

La passion de Ryan Gosling pour la musique commence très tôt. Dans les années 1990, alors qu'il est membre du Mickey Mouse Club avec de futurs grands (Justin Timberlake, Britney Spears, Christina Aguilera), il se livre à quelques numéros musicaux très audacieux. Il chante notamment le tube du groupe de R&B Jodeci Cry for You. Sa prestation prouve que l'acteur n'avait pas peur (à l'époque) de pousser dans les aigus. 

Mickey Mouse Club et R&B

En 1991, Avant le Mickey Mouse Club, Ryan Gosling participe à des "talent shows" où il se déhanche sur scène. Plusieurs vidéos de ses exploits tournent sur Youtube. Elles montrent que l'acteur en herbe avait déjà le rythme dans la peau. Ses pas de danse (dont celui du runnig man cher à MC Hammer) et son t-shirt satiné mauve valent le détour. Tout comme son imitation du célèbre déhanché d'Elvis Presley. En regardant ces vidéos, on s'étonne que Damien Chazelle n'ait pas eu l'idée de situer l'action de La La Land dans le milieu du R & B au début des années 1990. Ce duo unplugged réalisé à cette époque y est sans doute pour quelque chose.

2000. Dans le drame sportif Le Plus Beau des combats, Gosling continue de danser. Le R&B est désormais loin. L'action du film se déroule en 1971, le spectateur n'aura donc pas l'occasion d'admirer ses talents en "running man". Gosling se contente de sautiller à l'écran. En 2004, il danse également dans N'oublie jamais, son premier grand succès avec Rachel McAdams.

Malgré le succès de cette comédie romantique adaptée de Nicholas Sparks, Gosling tourne peu à cette période, mais participe à ce qui reste sans doute son projet le plus étrange: Une fiancée pas comme les autres (2007). L'acteur y joue un homme solitaire en couple avec une poupée gonflable. Dans une scène restée célèbre, il chante à celle-ci d'un timbre grave et mélancolique le standard de Nat King Cole, L.O.V.E.

"Je ne sais pas chanter"

Après un hiatus à la fin des années 2000, Ryan Gosling revient au cinéma en musique avec Blue Valentine (2010). La scène dans laquelle il interprète au ukulélé You Always Hurt the One You Love a beaucoup contribué au succès surprise de ce drame sentimental. L'acteur y fait pourtant une confession surprenante à Michelle Williams: "Je ne sais pas chanter." Pure modestie... Gosling y chante comme dans La La Land. 

En 2012, il retrouve pour The Place Beyond the Pines le réalisateur de Blue Valentine. A cette occasion, Gosling y chante pour la mère de sa dulcinée - Eva Mendes, sa compagne dans la vie - une chanson en espagnol.

Jérôme Lachasse