BFMTV

Depardieu a encore un peu de temps avant de devenir belge

-

- - -

Alors que Gérard Depardieu a annoncé dimanche qu'il comptait rendre son passeport français et s'installer en Belgique, BFMTV a demandé à la députée belge Karine Lalieux, membre de la commission de naturalisation belge, les conditions pour obtenir la nationalité belge.

Gérard Depardieu ne deviendra pas belge du jour au lendemain. A en croire, Karine Lalieux, députée membre de la commission de naturalisation belge, interrogée par BFMTV, le processus pourrait même prendre un certain temps. D'autant plus que l'acteur est loin d'être le seul à vouloir acquérir la nationalité belge.

En effet, selon Le Figaro, le nombre de ressortissants français ayant posé en urgence une demande d'acquisition de la nationalité belge a augmenté de 15 à 20% depuis la rentrée dernière. Ce qui porte à 500 le nombre total de Français figurant sur les listes d'attente de la commission.

Nouvelle loi au 1er janvier

Karine Lalieux précise qu'une nouvelle loi va s'appliquer dès le 1er janvier 2013 en Belgique, en matière d'acquisition de la nationalité.
"Elle va introduire une procédure particulière pour les personnes qui ont un ''mérite exceptionnel', c'est à dire les personnalités sportives, culturelles ou autre", explique-t-elle. Des mérites susceptibles d'accroître le rayonnement de la Belgique à l'échelle internationale par exemple.

Et Karine Lalieux de préciser que si Gérard Depardieu veut bénéficier de cette nouvelle procédure, "il ne pourra déposer son dossier qu'à partir du 1er janvier prochain".

Une date à laquelle il faudra prévoir d'ajouter un temps d'attente puisque selon la députée, "50.000 dossiers en retard sont en cours d'examen par la commission de naturalisation de la chambre". "Donc Monsieur Depardieu a encore un peu de temps avant de devenir belge", résume Karine Lalieux.

Enquête

A partir du moment où Gérard Depardieu aura déposé son dossier de demande de naturalisation, des enquêtes de la police, du parquet et de l'office des étrangers seront lancées sur l'acteur, explique Karine Lalieux. Dès lors, pour espérer obtenir ce changement de nationalité, il devra avoir déjà résidé six mois en Belgique.

Enfin, son sort reposera entre les mains de l'ensemble des membres de la commission parlementaire de naturalisation belge, qui prend ses décisions au cas par cas.

"Etre belge, ce n'est pas une nationalité au rabais"

"Si Monsieur Depardieu ne veut venir en Belgique que pour échapper au fisc, je ne serai pas d'accord", prévient Karine Lalieux, députée socialiste.

"Etre belge, ce n'est pas être une nationalité au rabais. Etre belge, ça veut dire épouser une culture, épouser un pays, épouser le peuple belge. Si c'est pour des raisons fiscales, c'est totalement inacceptable et insupportable".