BFMTV

Dans les coulisses du studio Disney

Une exposition au musée Art Ludique et un beau livre publié par Taschen dévoilent les secrets de création des grands classiques du studio de Mickey Mouse.

Après le Studio Ghibli et Pixar, le musée Art Ludique consacre une somptueuse exposition au studio Walt Disney, “Le Mouvement par nature”. Y est présentée une sélection de 350 dessins préparatoires de grands classiques comme Blanche-Neige et les Sept nains, Bambi ou Les 101 Dalmatiens. L'occasion idéale de découvrir comment les magiciens de Disney n'ont cessé, pendant près d'un siècle, d'innover pour émerveiller des millions de spectateurs.

En 1937, Walt Disney avait érigé comme mantra ce principe: “Je sens que nous ne pouvons assurément pas faire de choses merveilleuses, basées sur le réel, à moins de d'abord connaître le réel.” Dont acte. Sous l’influence des "Nine Old Guys", les Neuf Sages, les animateurs du studio de Burbank s’appuyaient sur une observation minutieuse de la nature pour retranscrire à la perfection la gestuelle des animaux et des humains. Les animateurs faisaient poser des modèles vivants. Pendant la production du Roi Lion, par exemple, un lionceau déambula dans les couloirs de Disney.

Walt Disney dessinant un faon en 1942.
Walt Disney dessinant un faon en 1942. © ©Disney

Dans Blanche-Neige et les Sept nains, le studio a innové en tournant le conte à l’aide d’une caméra multiplane, qui permet d’obtenir une profondeur de champ inédite pour un film d’animation. Dans Fantasia, Walt Disney rêve de créer une symphonie en dessins. Chaque film est un défi.

Dans les années 1950, les innovations se poursuivent. La modernité des 101 Dalmatiens se manifeste par une perspective aplatie, celle de La Belle et le Clochard par l’utilisation, pour la première fois en animation, du format large Cinémascope. Un format qui contraint à réaliser des décors plus vastes et des scènes plus longues.

Concept Art de Walt Peregoy pour Les 101 Dalmatiens (1961)
Concept Art de Walt Peregoy pour Les 101 Dalmatiens (1961) © ©Disney

L’exposition permet aussi de sortir de l’ombre des dessinateurs dont le grand public ignorait le nom (et l’importance): Mary Blair et ses superbes concept arts pour Alice au Pays des merveilles, Eyvind Earle et ses spectaculaires décors de La Belle au Bois Dormant; et Marc Davis, développeur des personnages de Cruella et de Maléfique (un livre paru chez Urban Comics rend hommage au travail de ce pionnier).

-
- © © 2016 by Disney Enterprises, Inc.

C’est aussi l’objet d’un beau livre édité par Taschen, The Walt Disney Film Archives. Excellent complément à l’exposition "Le Mouvement par nature", ce livre permet de découvrir l’histoire de chaque film, de 1921 à 1968 (Walt Disney meurt en 1966) ainsi que le perfectionnisme d’un studio alors à son apogée à travers une sélection de concept arts, de croquis préparatoires, de photos de tournage et de story-boards.

Sont cités de nombreuses œuvres absentes de "Mouvement par nature" comme Cendrillon, Merlin l’enchanteur, Peter Pan et les Silly Symphonies. On y trouve également des informations sur des curiosités comme Trips to Tomorrowland: The Space Documentaries ou sur des films réalisés en prises de vues réelles comme Mary Poppins. Une véritable mine d’informations pour les fans de Walt Disney.

Alice au Pays des Merveilles
Alice au Pays des Merveilles © Copyright © 2016 Disney Enterprises, Inc.
Fantasia
Fantasia © Copyright © 2016 Disney Enterprises, Inc.

les archives des films walt disney. les films d'animation 1921–1968

Daniel Kothenschulte, John Lasseter, Russell Merritt, Charles Solomon, Robin Allan, Didier Ghez, J. B. Kaufman, Katja Lüthge, Brian Sibley, Leonard Maltin, Taschen, 620 pages, 150 euros.

“l’art des studios d’animation walt disney - le mouvement par nature”, du 14 octobre 2016 au 5 mars 2017

ART LUDIQUE-Le Musée. 34, quai d’Austerlitz 75013 Paris. Plein Tarif : 16,50 €, Tarif réduit (étudiants, demandeurs d'emploi, Personnes en situation de handicap): 13,50 €; Enfants: 11 € (de 4 à 12 ans). Renseignements: www.artludique.com

Jérôme Lachasse