BFMTV

Charlotte Rampling "très fière" d'être nommée aux Oscars

Charlotte Rampling à la cérémonie des European Film Awards à Berlin en décembre 2015

Charlotte Rampling à la cérémonie des European Film Awards à Berlin en décembre 2015 - John MacDougall - AFP

L'actrice britannique Charlotte Rampling, nommée aux Oscars pour son rôle dans 45 ans d'Andrew Haigh, s'est déclarée "très fière" d'avoir été sélectionnée, soulignant n'avoir "jamais pensé" au départ l'être pour ce film indépendant.

La comédienne a expliqué qu'être sélectionnée aux Oscars était pour elle "comme d'aller aux Jeux Olympiques" à l'image de son père, Godfrey Rampling, champion olympique d'athlétisme au relais 4 X 400 m lors des Jeux Olympiques de Berlin de 1936. "Mais avec les Jeux Olympiques, on sait qui gagne, c'est celui qui court le plus vite. Tandis que là, les cinq actrices nommées, on est toutes bien", a-t-elle plaisanté.

Charlotte Rampling aura pour rivales Cate Blanchett (Carol), Brie Larson (Room), Jennifer Lawrence (Joy) et Saoirse Ronan (Brooklyn). Pour l'actrice de 69 ans, 45 ans, qui sort en France le 27 janvier, n'était "pas du tout un film dont on puisse imaginer qu'il aille aux Oscars". "Mais il s'est avéré qu'il était tellement aimé par les critiques et tellement poussé, juste par lui-même, qu'il a fait son chemin tout seul", a-t-elle ajouté.

Déjà récompensée à Berlin

Troisième long métrage du réalisateur britannique Andrew Haigh après Greek Pete et Week-end, 45 ans raconte l'histoire de Kate (Charlotte Rampling) et Geoff (Tom Courtenay), un couple sur le point d'organiser une grande fête pour leur 45e anniversaire de mariage. Geoff apprend alors que le corps de son premier grand amour, Katya, disparue cinquante ans auparavant dans un accident de montagne, vient d'être retrouvé. Cette nouvelle va déstabiliser le couple et faire vaciller les certitudes de Kate, dont le regard sur son mari change peu à peu.

Charlotte Rampling a déjà été récompensée par le prix d'interprétation féminine du Festival de Berlin pour ce rôle, et son partenaire Tom Courtenay par le prix d'interprétation masculine. Le personnage de Kate "me permettait vraiment de faire ce que j'aime le plus faire, c'est-à-dire de révéler le plus possible ce que l'on ressent avec le moins de mots" possibles, a détaillé Charlotte Rampling, comparant ce rôle à celui d'une femme désemparée qu'elle avait joué dans Sous le sable de François Ozon.

F.M. avec AFP