BFMTV

Avengers Endgame: comment Marvel a réalisé le film le plus secret de l’année

Affiche d'Avengers: Endgame

Affiche d'Avengers: Endgame - Disney 2019

Personne, ou presque, ne connaît l’histoire du nouveau blockbuster Marvel. Les réalisateurs Anthony et Joe Russo et les stars Chris Hemsworth, Scarlett Johansson et Paul Rudd nous racontent comment ils ont préservé le secret.

Avec le producteur Kevin Feige et les scénaristes Christopher Markus et Stephen McFeely, les réalisateurs Anthony et Joe Russo sont sans doute les seules personnes au monde à connaître exactement l’histoire d’Avengers Endgame. Cette vingt-deuxième production Marvel est l'apogée d’une histoire débutée en 2008 avec Iron Man. Les réalisateurs du blockbuster le plus secret de l’année, rencontrés une dizaine de jours avant la sortie, ont hâte de pouvoir le présenter au monde.

"C’est compliqué de faire ce genre de films où on ne peut rien dévoiler. Une des raisons pour laquelle on fait des films c'est de les partager avec un public. Ne pas pouvoir en parler pendant des mois est un peu contraignant", raconte Joe Russo, qui espère surprendre le public: "Nous aimons faire des choix qui choquent. C’est une manière très dynamique de raconter une histoire. À une époque où les réseaux sociaux sont rois, les gens dialoguent principalement de cette manière sur les films. Quand on les choque ou les surprend, ça crée de la discussion."

Les frères Russo, qui ont également signé Le Soldat de l'hiver (2014), Civil War (2016) et Infinity War (2018), planchent sur Endgame depuis une dizaine d’années avec Christopher Markus et Stephen McFeely: "Nous avons tout planifié depuis le début", acquiesce Joe Russo. "Il y a un arc narratif que vous pourrez comprendre une fois que vous aurez vu Endgame. Il y a aussi des thématiques qui sont importantes et qui unissent nos quatre films." "Nous avons trouvé pour ces personnages une histoire que nous n’avions pas anticipée. On voulait se surprendre nous-même. Ça nous a pris beaucoup de temps pour la trouver", complète Anthony Russo.

"On doit faire très attention à Mark Ruffalo"

Pour garder l'histoire secrète, Marvel a multiplié les stratagèmes. Pas question, par exemple, de donner trop d’indications à certains acteurs connus pour dévoiler des spoilers en interview. "On doit faire évidemment très attention à Mark Ruffalo", explique sans rire Joe Russo. L'acteur qui incarne Hulk a carrément révélé la fin d’Infinity War dans une émission de télévision, sous les yeux médusés de Don Cheadle. Tom Holland (Spider-Man) a, lui aussi, révélé des éléments d'intrigue sans le vouloir.

Le casting, d'ailleurs, ne reçoit pas le scénario complet. Une méthode un peu déconcertante, mais finalement ludique: "Nous recevions seulement les pages du scénario où nos personnages apparaissaient. C’est une manière inhabituelle de faire un film", raconte Chris Hemsworth, alias Thor. "À chaque réécriture, nous devions rendre les anciennes pages pour recevoir les nouvelles. J’avais plus peur de perdre le script que de dévoiler l’intrigue." Même son de cloche chez Scarlett Johansson: "Je suis épouvantable. Je laissais mes pages chiffonnées un peu partout, dans ma poche, sur un coin de chaise… J’étais définitivement une faille de sécurité." "Il y a des gens qui nous suivaient je crois pour s’assurer que nous ne les laissions pas traîner", précise Paul Rudd.

"Il n’y a aucune raison que des acteurs qui ne jouent pas ensemble soient au courant de ce qui se passe dans le reste du film", commente Joe Russo. "Il est aussi très compliqué, quand vous êtes en contact tous les jours avec beaucoup de personnes, de garder secrètes certaines informations. C’est plus simple lorsque vous ne les connaissez pas. Vous êtes ainsi sûr de ne pas révéler un point capital de l’intrigue que vous ne devez surtout pas dévoiler."

"Mes enfants savent. Contactez-les et ils vous diront tout"

"Ça aide de ne pas savoir grand-chose", confirme Chris Hemsworth. "Je ne sais pas ce qui se passe dans le film! Vous devez en dire le moins possible. J’ai un peu vécu ce que doit ressentir un homme politique”, ajoute l’acteur australien. Sa famille connaît certains points de l’intrigue, révèle-t-il: "Ils étaient là pendant le tournage. Mes enfants savent. Contactez-les et ils vous diront tout." "Nous ignorons complètement comme cette histoire se termine!", s’amuse de son côté Scarlett Johansson. "Nous savions ce que notre personnage faisait, d’où il venait et où il se rendait. Et c’est tout ce que nous avions besoin de savoir! Comme la vie, je suppose." "Nous sommes très excités", complète Paul Rudd, alias Ant-Man. "Comme nous n’avons encore rien vu, nous serons comme de vrais spectateurs quand nous verrons le film."

Pendant le tournage, sans script, le casting n’avait pas d’autre choix que de faire confiance aux frères Russo, raconte Paul Rudd: "Les réalisateurs assemblent tous les morceaux, ils savent de quoi ils parlent. Si nous faisions quelque chose qui n’était pas adéquat, ils nous auraient prévenu." "Nous avons tourné Infinity War et Endgame en même temps", indique Scarlett Johansson. "Il y a des moments où Anthony et Joe Russo nous disaient: 'les gars, vous devez être plus énergique, parce que telle chose vient de se produire' ou 'soyez moins intense car il vient de se passer telle autre chose'." Le défi était de taille pour les frères Russo: "Individuellement, ce sont des films gigantesques et très compliqués. Les réaliser en même temps a été très intimidant. Notre avantage était que nous avions à notre disposition de formidables acteurs."

"Comme si nous étions en train de terminer le lycée"

La sortie d’Avengers Endgame conclut douze ans d’aventures Marvel. Le casting, qui se côtoie depuis la fin des années 2000, appréhende un peu la date du 24 avril, qui marquera la fin d’une période de leur vie - et le début d’une autre phase de films Marvel. "Il y a de la nostalgie et de l’excitation", dit Joe Russo. "Ces films ont été conçus au bon moment. C’est un accomplissement énorme", ajoute Scarlett Johansson. "C’est excitant de voir à quel point tout le monde est excité", s'enthousiasme Paul Rudd. "Nous en sommes très conscients. Nous sommes enthousiastes et nous avons hâte que les gens voient le film." Chris Hemsworth ressent, lui, "beaucoup de nostalgie":

"Lors du tournage, nous en avions conscience. Au lieu d'aller nous réfugier dans nos caravanes après les scènes, nous passions du temps ensemble pour profiter des moments qui nous restaient. Nous mangions, nous dînions ensemble, nous nous racontions beaucoup plus nos vies que par le passé. Cette tournée promotionnelle a été un peu étrange, comme si nous étions en train de terminer le lycée. Nous repensons à toutes ces expériences passées. Il y a tellement d’amour et de gratitude pour cette expérience et les amitiés que nous y avons nouées ces dix dernières années."
Jérôme Lachasse