BFMTV

Céline Dion prend la défense de Pepe Muñoz, accusé de la manipuler

Céline Dion et le danseur Pepe Munoz le 23 janvier à Paris, pendant la Fahion Week

Céline Dion et le danseur Pepe Munoz le 23 janvier à Paris, pendant la Fahion Week - François Guillot - AFP

Une source anonyme assure que le danseur la contrôle. La chanteuse a publié un message de son équipe adressé au jeune homme, dans lequel tous lui témoignent leur soutien.

Céline Dion sort les griffes pour défendre Pepe Muñoz. La chanteuse canadienne publie ce mercredi un message sur son compte Twitter officiel afin de rétablir la vérité au sujet de son ami. Cette publication intervient quelques jours après la parution d'un témoignage anonyme dénonçant l'influence supposée du jeune homme sur la star. 

Le message publié par Céline Dion est signé par une dizaine de proches de la chanteuse et s'adresse directement à Pepe Muñoz. Tous les signataires lui témoignent leur soutien:

"En tant que vrais membres du 'proche entourage' de Céline, nous sommes peinés et déçus par l'histoire mensongère qui est sortie dans les médias lundi, citant plusieurs sources qui prétendent faire partie de l'entourage proche et que tu aurais une trop grandes influence sur Céline, et que tu l'isoles. Ces 'sources' n'ont rien de mieux à faire que de répandre de faux commérages. Ne te démoralise pas pour ça... et continue ton excellent travail. On t'aime!"

"C'est mon meilleur ami"

La rumeur a commencé à enfler en début de semaine, avec un article de Page Six. Le média américain citait une mystérieuse "source", qui affirmait que Pepe "essayait de prendre le contrôle" et d'"isoler" la chanteuse de J'irai où tu iras. Cette même personne assurait qu'il avait organisé le départ de plusieurs membres de l'équipe de Céline Dion, dont le styliste Law Roach. 

Le danseur et la chanteuse sont inséparables depuis bientôt deux ans. De nombreuses rumeurs ont couru sur une supposée liaison, démenties par Céline Dion en avril dernier: "Pepe est gay", avait-elle assuré. "C'est mon meilleur ami."

Benjamin Pierret