BFMTV

Catherine Zeta-Jones revient sur l'accusation d'agression sexuelle à l'encontre de Michael Douglas

Michael Douglas et Catherine Zeta-Jones

Michael Douglas et Catherine Zeta-Jones - Jamie McCarthy / Getty Images North America / AFP

En janvier dernier, une ancienne collaboratrice a accusé l'acteur de harcèlement sexuel verbal répété et de s'être masturbé devant elle.

Catherine Zeta-Jones a expliqué le week-end dernier au Times comment elle avait vécu l'accusation d'agression sexuelle qui a visé en janvier dernier Michael Douglas, son mari depuis près de vingt ans. 

"Avec mes enfants, nous avons été profondément dévastés par ces allégations", a raconté l'actrice. "Cette femme est arrivée de nulle part et a accusé mon mari. J'ai eu une grande conversation avec lui, avec mes enfants."

Elle ajoute, tout en précisant soutenir le mouvement #MeToo: "C'était une situation très difficile et très désagréable." Michael Douglas a cependant rassuré sa famille relevant qu'il n'y avait aucun fait avéré: "Et c'était le cas", indique la comédienne. "Il n'y aucune preuve pour étayer l'accusation. Pour chaque accusation non étayée, le mouvement revient vingt ans en arrière."

"Michael a été éloquent, il a parlé avec son cœur"

En janvier dernier, en pleine affaire Weinstein, une ancienne collaboratrice de Michael Douglas avait accusé l'acteur de Basic Instinct de harcèlement sexuel verbal répété et de s'être masturbé devant elle. Une accusation qu'il avait niée avant même qu'elle ne soit publiée:

"Je n'arrive pas à croire que quelqu'un causerait à quelqu'un d'autre tant de peine", avait déclaré-t-il au site Deadline. Elle est peut-être aigrie que sa carrière ne se soit pas déroulée comme elle le souhaitait".

Catherine Zeta-Jones avait également commenté les allégations contre son mari, soulignant qu'elles dataient d'"avant Catherine": "Michael a fait une déclaration préventive. Il a été éloquent, il a parlé avec son cœur, il a été honnête et transparent. Il doit maintenant décider ce qu'il fait à partir de ça. Tout ça s'est passé il y a trente ans", avait-elle élaboré dans l'émission The View sur la chaîne ABC.

Jérôme Lachasse