BFMTV

"C'est mon devoir": Laeticia Hallyday annonce qu'elle va rembourser la dette fiscale de Johnny

Laeticia et Johnny Hallyday en 2016

Laeticia et Johnny Hallyday en 2016 - ANGELA WEISS / AFP

Estimée à une trentaine de millions d'euros, la dette de Johnny Hallyday au fisc français sera remboursée par sa veuve.

Laeticia Hallyday remboursera la dette fiscale de Johnny. C'est ce qu'elle affirme dans un long entretien publié ce jeudi par Paris Match. La veuve du rockeur vient de mettre un terme au différend qui l'opposait à David et Laura autour de l'héritage de l'artiste. Interrogée au sujet de son nouveau train de vie, qui sera revu à la baisse, elle explique:

"Nos finances reposaient sur les avances des tournées et les ventes des albums. Et je vais devoir rembourser la dette fiscale. C'est mon devoir. Je l'accepte."

Une ardoise qui avoisine les 30 millions d'euros, avait confié une source proche du dossier à BFMTV en octobre dernier.

"Tout le monde a le droit de se tromper"

Selon Laeticia Hallyday, Johnny a décidé de s'installer à Los Angeles pour "être un père comme les autres"; "Ce n'était pas pour le fisc!", assure-t-elle. Pourtant, il est bien devenu résident fiscal suisse en 2007, année durant laquelle il a mis en place un montage d'optimisation fiscale, puis américain en 2013. Elle explique:

"C'étaient des erreurs. Tout le monde a le droit de se tromper. Johnny s'est construit aussi à travers ses erreurs et il ne s'en est jamais caché. Ses faiblesses, ses fragilités avaient leur part dans la bête de scène qu'il était."

Des propos qui rejoignent celui de Laura Smet, la fille de Johnny Hallyday, mercredi soir sur RTL: "On parle d'une évasion fiscale. Je ne vais pas mentir là-dessus. Les gens le savent maintenant. Mon père a été très mal conseillé à la fin de sa vie. Les cancers, on se les fabrique."

https://twitter.com/b_pierret Benjamin Pierret Journaliste culture et people BFMTV