BFMTV

Après son agression, Kim Kardashian annule sa venue à Dubaï

Kim Kardashian en mai 2014

Kim Kardashian en mai 2014 - Larry Busacca - Getty Images North America - AFP

La businesswoman américaine, victime d'un braquage dans la nuit de dimanche à lundi à Paris, a annulé sa venue à Dubaï, où elle devait tenir une master class.

La reine des selfies et cible des paparazzis se fait plus discrète que jamais. Depuis son agression dans son hôtel particulier en pleine Fashion Week parisienne, Kim Kardashian ne poste plus rien sur les réseaux sociaux - et limite au maximum ses apparitions publiques. 

La star de téléréalité américaine, qui a rejoint sa résidence new-yorkaise lundi après le vol de ses bijoux à Paris, vient d'annuler une conférence sur le maquillage qu'elle devait donner à Dubaï le 14 octobre prochain avec Mario Dedivanovic, makeup artist avec qui elle travaille depuis une dizaine d'années. C'est ce dernier qui a annoncé la nouvelle sur son compte Instagram, suivi par 2.7 millions de personnes.

"En mon nom et celui de Kim Kardashian West, je vous demande d'accepter nos excuses. Nous sommes désolés de vous informer qu'à la suite des récents événements, nous allons reporter la master class de Dubaï", a écrit le maquilleur professionnel. 

Murée dans son silence

Braquée par cinq hommes armés et masqués dans la nuit de dimanche à lundi, ligotée dans sa salle de bain, Kim Kardashian s'en est sortie "indemne" mais "vraiment très sonnée", a raconté sa porte-parole. 

L'épouse de Kanye West a rapidement quitté la France après son agression. A son arrivée à l'aéroport de New York, elle a été escortée par une légion de gardes du corps. Pas moins de 10 véhicules ont été utilisés pour la raccompagner, elle et son entourage, jusqu'à son domicile. Elle n'a fait aucune déclaration officielle depuis.

Nawal Bonnefoy