BFMTV

Affaire Weinstein: pour Eva Green "ça se passe dans tous les milieux"

Eva Green a elle aussi été victime de Harvey Weinstein. Après avoir longtemps gardé le silence, elle parle aujourd'hui de ce "tabou".

Longtemps elle n'a pas osé parler. Eva Green, victime du producteur américain Harvey Weinstein, a longtemps eu peur des représailles, peur que sa carrière en pâtisse.

Aujourd'hui l'actrice accepte de parler. Elle a d'abord évoqué le sujet dans Variety. En pleine promotion du film qu'elle a tourné pour Roman Polanski, D'après une histoire vraie, Eva Green a livré son sentiment au micro de BFMTV.

"En espérant que ça réveille les consciences"

"Je pense que c'est assez positif que les femmes soient enfin entendues, qu'on ait eu le courage de dire ce qui s'est passé. Que ça devienne un petit peu moins tabou. En espérant que ça réveille les consciences. Les gens adorent le "gossip", Hollywood... ça se passe dans tous les milieux. Je pense vraiment que ça va ouvrir des portes et que les gens vont parler".

C'est la mère de l'actrice, Marlène Jobert, qui en premier a pris la parole, à la place de sa fille qui souhaitait protéger sa vie privée et oublier cet épisode douloureux.

"Ma fille Eva a été victime de cet horrible bonhomme. A l'époque, c'était il y a à peu près sept ans, j'en avais été tellement horrifiée, scandalisée que je voulais faire quelque chose. Ma fille m'a dit 'Surtout pas, tu ne peux pas savoir le mal qu'il est capable de faire"', avait-elle révélé sur Europe 1 vendredi.

M. R.