BFM Paris

Yvelines: prison ferme pour un homme de 20 ans après un guet-apens tendu aux forces de l'ordre

Police (illustration)

Police (illustration) - AFP

Une vingtaine de jeunes avaient tendu un guet-apens la semaine dernière à des policiers et pompiers, et avaient utilisé des mortiers d'artifice.

Un homme de 20 ans a été condamné ce vendredi à un an de prison, dont six mois ferme par le tribunal correctionnel de Versailles, pour avoir participé à un guet-apens tendu aux forces de l'ordre, la semaine dernière à Sartrouville (Yvelines), rapporte Le Parisien.

Le 22 novembre dernier, des poubelles sont incendiées rue de Seine puis placées en travers de la route, et un abri bus détruit. Quand les forces de l'ordre arrivent sur place, elles se retrouvent face à une vingtaine de jeunes qui tirent alors des mortiers de feu d'artifice dans leur direction.

"Je me trouvais en retrait"

Grâce aux images de vidéosurveillance, deux mineurs de 16 et 17 ans ont été interpellés ce mercredi, détaillent nos confrères. L'analyse d'empreintes génétiques et l'utilisation d'un logiciel de reconnaissance facial permet aux forces de l'ordre de remonter jusqu'au jeune homme de 20 ans, qui a allumé un mortier à cinq coups, avant de le donner à un autre jeune pour tirer sur la police.

"Je ne sais pas pourquoi j'ai fait ça, assure le jeune homme. Les participants à l'émeute n'ont que 16 ans, l'âge de mon petit frère. Moi, je me trouvais en retrait", a-t-il expliqué à son audience, citée par Le Parisien.

L'homme, qui est employé comme ouvrier dans l'usine Peugeot de Poissy (Yvelines), est inconnu de la justice.

Fanny Rocher