BFM Paris

Référendum sur le périphérique parisien: la mairie de Paris va déposer un recours contre la région

La région Île-de-France a lancé début novembre un "référendum" pour recueillir l'avis des Franciliens sur l'avenir du périphérique, né en 1973.

La mairie de Paris ne compte pas se faire marcher sur ses plates-bandes. La ville a annoncé ce jeudi vouloir déposer un recours devant le tribunal administratif contre le "référendum" organisé par la région Île-de-France sur le périphérique parisien, a appris BFM Paris.

La mairie explique être décidée à "combattre politiquement et juridiquement" cette consultation qu'elle juge illégale sur la forme et viciée sur le fond.

Le vote ouvert jusqu'au 30 novembre

Début novembre, la région a lancé une grande consultation publique en ligne pour recueillir l'avis des usagers franciliens du boulevard périphérique, bien qu'elle ne soit pas compétente sur cet axe routier.

Ouvert jusqu'au 30 novembre, les Franciliens peuvent se prononcer "pour" ou "contre" l'attribution d'une voie aux transports en commun, aux véhicules propres ou de secours, au covoiturage ou encore aux navettes autonomes. Plus frontalement, la question est ainsi posée: "Êtes-vous pour ou contre la suppression d'une voie à la circulation pour tous sur le périphérique?".

"Compte tenu de l'importance du périphérique dans les déplacements de nombreux Franciliens, et alors que 40% des trajets vont de banlieue à banlieue et que seulement 20% des usagers sont Parisiens, leur avis est crucial", avait expliqué la région dans un communiqué en lançant cette consultation.

Benjamin Rieth Journaliste BFM Régions