BFM Paris

Paris: les commerçants vont pouvoir installer des stands de Noël devant leurs boutiques

La mairie de Paris accordera la possibilité aux commerçants d'installer des stands de Noël devant leurs boutiques, notamment sur les places de stationnement, du 1er décembre au 3 janvier.

Fermés depuis bientôt quatre semaines, les commerces parisiens vont pouvoir s'étendre pour leur réouverture. Sur Twitter, la maire de Paris Anne Hidalgo a annoncé que les commerçants qui le souhaitent seraient autorisés à "installer gratuitement devant leur boutiques des stands de Noël", du 1er décembre, soit mardi prochain, jusqu'au 3 janvier.

"En contrepartie, les commerçants devront signer une charge les engageant notamment à veiller au respect des mesures sanitaires dans leur établissement, la propreté de l'espace public, la sécurité de leur clientèle et la tranquilité des riverains", indique la ville dans un communiqué. La municipalité assure avoir travaillé "en lien étroit" avec les mairies d'arrondissements.

Le principe sera le même que pour les terrasses éphémères installées lors du déconfinement: chaque commercçant pourra installer un stand, sous réserve d'avoir effectué une déclaration via le site de la ville.

"En fonction de la configuration des abords du magasin, le stand pourra être disposé sur une ou plusieurs places de stationnement ou sur le trottoir si sa largeur le permet, dans le respect des piétons, des riverains et des commerçants voisins", poursuit la mairie de Paris.

Les commerçants qui ne respecteraient pas ces engagements s'exposeront à des sanctions.

Des commerçants partagés

Du côté des commerçants, justement, les avis divergent sur la question. "Toute initiative est bonne à prendre, juge sur BFM Paris Jean-François Le Goff, commerçant et propriétaire du Ham's dans le 11e arrondissement. Il y a plein de protocoles pour nous aider au quotidien. C'est une mesure qui ira dans le sens de notre activité".

"Par rapport à mon commerce, je ne suis pas sûr que ce soit une bonne chose, étant donné qu'avec le click and collect, on n'a pas eu grand monde (...) On a quand même de la place sur le trottoir, note pour sa part Francesco, disquaire dans le 11e arrondissement. Pourquoi empêcher les banlieusards de venir chercher les cadeaux de Noël et de plus avoir de place pour se garer? Ça va être un peu difficile quand même."

Alexia Elizabeth avec Florian Bouhot