BFM Paris

Pantin: huit policiers en garde à vue à l'IGPN pour violences volontaires

L'IGPN (PHOTO D'ILLUSTRATION)

L'IGPN (PHOTO D'ILLUSTRATION) - Stéphane de Sakutin - AF

Ils sont soupçonnés de violences volontaires par personnes dépositaires de l'autorité publique, faux en écritures publiques, d'arrestation arbitraire et de détention de stupéfiants.

Huit policiers de Pantin (Seine-Saint-Denis) ont été placés en garde à vue dans les locaux de l'IPGN ce mercredi matin, a appris BFMTV de source judiciaire, confirmant une information de M6.

Les fonctionnaires sont soupçonnés de violences volontaires par personnes dépositaires de l'autorité publique, faux en écritures publiques, d'arrestation arbitraire et de détention de stupéfiants. L'enquête préliminaire, ouverte par le parquet de Bobigny, a débuté le 23 avril 2020.

Alexandra Gonzalez avec Florian Bouhot