BFM Paris

Les restrictions pour les festivals d'été, "une mauvaise nouvelle" pour Rock en Seine

De nouvelles restrictions ont été annoncées ce jeudi par Roselyne Bachelot pour les festivals cet été. Le directeur de Rock en Seine attend encore des clarifications du ministère de la culture.

Rock en Seine aura-t-il lieu, et si oui, dans quelles conditions? Les festivals cet été devront se tenir en configuration assise, avec une limite de 5000 spectateurs, en raison de la crise sanitaire a annoncé ce jeudi Roselyne Bachelot, la ministre de la Culture aux professionnels de la musique.

"C'est évidemment une mauvaise nouvelle pour les festivals comme Rock en Seine", a réagi Matthieu Ducos, le directeur du festival, sur BFM Paris. Car habituellement les festivaliers restent debout et déambulent dans les allées.

Selon lui, ces nouvelles restrictions risquent d'avoir des répercussions. "C'est une décision qui malheureusement va certainement condamner un certain nombre d'évènements à annuler leur festival". Pour rappel, en Île-de-France, les organisateurs de Solidays avaient déjà annoncé le 10 février dernier l'annulation de l'édition 2021.

Réfléchir à des alternatives

Pour l'heure le directeur ne s'est pas prononcé sur la tenue de Rock en Seine. "On ne fera quelque chose que si on peut accueillir les gens dans de bonnes conditions". Mais il compte se mettre au travail avec ses équipes pour réfléchir à des alternatives à la version habituelle.

"C'est une autre expérience, c'est un autre projet. Maintenant qu'on a ces éléments il faut qu'on fasse des propositions au public suffisament fortes et belles pour que ça vaille le coup", juge Matthieu Ducos.

Des zones d'ombre

Reste pour lui des zones d'ombre, notamment sur les conditions d'accueil du public. "Est-ce qu'il va falloir mettre en place une distanciation ou non? Est-ce qu'on pourra mettre en place des services de bars et de restaurations?", s'interroge le directeur de Rock en Seine.

"Tout ça va aussi rentrer dans l'équation, donc il faut qu'on continue à avoir des échanges avec la ministre et puis les pouvoirs publics de manière générale".

Parallèlement à ces restrictions, Roselyne Bachelot a annoncé ce jeudi la mise en place d'un fonds de soutien aux festivals de 30 millions d'euros.

Alicia Foricher