BFM Paris Île-de-France
Paris Île-de-France

Île-de-France: investis par "Ensemble!", Robin Reda et Frédéric Valletoux se mettent en retrait du groupe majoritaire à la région

Robin Réda, jeune député LR en Essonne en décembre 2017.

Robin Réda, jeune député LR en Essonne en décembre 2017. - JOEL SAGET / AFP

La décision a été prise à la demande du président du groupe Île-de-France Rassemblée.

Ils vont prendre un peu de recul, au moins le temps de la campagne pour les législatives. Les candidats Robin Reda et Frédéric Valletoux, tous les deux investis par la coalition de la majorité présidentielle "Ensemble!", se mettent en retrait du groupe de droite Île-de-France Rassemblée, majoritaire à la région, a appris BFMTV.

Cette décision a été prise à la demande du président du groupe, Vincent Jeanbrun, porte-parole de Valérie Pécresse. "Ce retrait durera tout le temps de la campagne pour les législatives", a précisé le groupe.

Robin Reda a quitté LR pour la majorité

Longtemps rallié à Valérie Pécresse, Robin Reda a été investi le week-end dernier par la majorité présidentielle pour être candidat à la septième circonscription de l'Essonne, dont il est déjà député.

Une candidature qui ne fait pas l'unanimité chez ses collègues des Républicains. "C'est un élu très impliqué, il aurait eu des chances de réélection même avec l'étiquette LR", déplorait un cadre du parti au micro de BFMTV ce week-end.

De son côté, Frédéric Valletoux, maire de Fontainebleau et également membre du groupe majoritaire à la région, a été investi par Horizons, le parti créé par Edouard Philippe, pour la deuxième circonscription de Seine-et-Marne. Horizons fait partie de la coalition "Ensemble!", qui rassemble également Agir, le MoDem et LREM.

Les Républicains, qui ont refusé toute alliance pour les élections législatives, présenteront donc leurs propres candidats dans ces circonscriptions.

Alexis Cuvillier et Laurène Rocheteau