BFM Paris

Covid-19: des contrôles renforcés ce week-end en Île-de-France avec l'arrivée du beau temps

Des policiers contrôlent les passagers d'un véhicule place de la Concorde à Paris, le 16 janvier 2021, lors de l'entrée du couvre-feu avancé à 18 heures.

Des policiers contrôlent les passagers d'un véhicule place de la Concorde à Paris, le 16 janvier 2021, lors de l'entrée du couvre-feu avancé à 18 heures. - MARTIN BUREAU © 2019 AFP

La préfecture de police prévoit de déployer 700 agents dès ce vendredi pour s'assurer du respect du couvre-feu mais aussi l'interdiction des rassemblements et des fêtes clandestines.

L'Île-de-France sous haute surveillance tout le week-end. La préfecture de police annonce ce vendredi renforcer ses contrôles du respect des mesures sanitaires contre l'épidémie de Covid-19, "conformément aux instructions du ministre de l'Intérieur".

Dès 18h ce vendredi, quelque 700 policiers, CRS et gendarmes vont être déployés pour mener des contrôles dans la capitale, ainsi que dans la petite et la grande couronne. Présent sur les routes, la voie publique, les gares et les commerces, ils doivent notamment veiller au respect du couvre-feu entre 18h et 6h.

La préfecture rappelle également que les rassemblements dans l'espace public et les fêtes clandestines restent interdits. "Les bars et restaurants qui servent des clients à table et qui restent ouverts au-delà du couvre-feu s’exposent à des fermetures administratives", ajoutent les autorités.

Eviter un relâchement avec le beau temps

Par ailleurs, des contrôles auront lieu tout le week-end "pour éviter tout relâchement (...) alors que Météo France annonce des témpératures en hausse" samedi et dimanche.

Près de 4000 effectifs de la préfecture de police vont être mobilisés pour s'assurer que "les Franciliens continuent d’appliquer les gestes barrières, en particulier la distanciation, et éviter tout attroupement dans les espaces verts, notamment les parcs et jardins publics".

Et la préfecture de bien préciser: si le sport et l'activité physique individuels en plein air sont autorisés en dehors des horaires du couvre-feu, les activités physiques en groupe d'adultes restent interdits. Dans les parcs, jardins, lacs et plans d'eau accessibles, il est également proscrit de s'y regrouper à plus de six personnes.

En cas de non-respect de ces consignes sanitaires, les contrevenants s'exposent à une amende de 135 euros.

Benjamin Rieth Journaliste BFM Régions