BFMTV

Vague de chaleur en Espagne: des températures à plus de 45°C attendues ce week-end

Après le Maghreb, déjà touché par la vague de chaleur cette semaine, c'est l'Espagne qui va voir ses températures augmenter dès ce samedi, avec un pic attendu dimanche.

"Avis spécial, températures très élevées", écrivait vendredi l'agence météorologique espagnole (AEMET). Les première chaleurs sont arrivées vendredi sur le sud pays, et vont s'étendre à tout le territoire dans la journée de samedi, avec des pics de températures attendus dimanche, qui pourraient battre des records. Une alerte chaleur court jusqu'à lundi.

"De l’air surchauffé remonte d’Afrique du Nord et va envahir une bonne partie de la péninsule Ibérique, débordant même sur le Languedoc-Roussillon", explique Météo France.

Des records pourraient être battus

La canicule a déjà affecté cette semaine le Maghreb, avec des records de chaleur, et des températures dépassant les 48 degrés en Algérie, explique l'agence de presse nationale algérienne.

De samedi à lundi, "la chaleur sera aussi extrême et encore plus étouffante sur le Maghreb, en particulier sur le Maroc et l’Algérie, des températures maximales atteignant par endroit 46 à 48 °C, voire plus durant la journée de samedi", souligne Météo France.

En Espagne, plus de 40 degrés sont attendus du côté de l'Andalousie, de l'Estrémadure, et d'autres régions du sud du pays. Une vigilance rouge incendies a même été mise en place pour ce samedi, en raison des risques de départs de feux. Corrélée au sud de l'Espagne aujourd'hui, elle est étendue à quasiment tout le pays pour dimanche.

Pic de chaleur attendu dimanche

Car c'est dimanche qui s'annonce comme la journée la plus chaude de cet épisode. "Les maximales les plus extrêmes se situeront près de la vallée du Guadalquivir (sud de l'Espagne), avec des pointes à plus de 45 °C à craindre", note Météo France. "Durant cet épisode de chaleurs suffocantes, des records locaux risquent d’être battus", ajoute le service de prévisions.

Cela pourrait être "la première fois, depuis 70 ans, qu'une température de 30ºC est atteinte à ~ 1500 mètres d'altitude à l'intérieur de la péninsule", note sur Twitter le docteur en physique Juan Jose Gonzalez Aleman. "Même si cela est peu probable, le record national espagnol - 47,3 °C à Montoro le 13 juillet 2017 sur le réseau de l’AEMET - est aussi susceptible d’être battu", note Météo France.
"L'air brûlant s'évacuera lundi", progressivement, explique le service de météorologie. La chute des températures "se généralisera lundi au reste de la péninsule, sauf à l'est, où elles augmenteront, notamment sur ses littoraux", écrit également l'AEMET.

Mardi le thermomètre devrait retrouver un niveau normal sur tout le pays, avec des températures de saison.

Salomé Vincendon
Salomé Vincendon Journaliste BFMTV