BFMTV

Une partie de la France paralysée par la tempête Eleanor

Des vagues s'écrasent sur la jetée à Wimereux, dans le nord de la France, le 3 janvier 2018.

Des vagues s'écrasent sur la jetée à Wimereux, dans le nord de la France, le 3 janvier 2018. - François Lo Presti - AFP

La tempête Eleanor qui traverse la France depuis la nuit de mardi à mercredi perturbe les transports, prive plusieurs milliers de foyers d'électricité et oblige certaines stations de ski à fermer.

Vingt-quatre départements étaient toujours placé par Météo-France en vigilance orange vents et vagues-submersion mercredi, la tempête Eleanor continue de traverser la France se déplaçant vers l'est, et engendre de fortes perturbations sur une grande partie du territoire. Les transports, les stations de ski mais aussi de nombreux foyers sont touchés de plein fouet par cette tempête hivernale. 

> 35 000 foyers privés d'électricité cette nuit

Le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité Enedis, a assuré que 2.500 agents avaient été mobilisés ce mercredi pour tenter de rétablir le courant dans les 225.000 foyers privés d'électricité à travers la France. 35.000 foyers resteront privés d'électricité durant la nuit de mercredi à jeudi.: 12.000 en Alsace et Franche-Comté, 8.000 en Lorraine, 3.000 en Champagne-Ardenne 2.000 en Normandie ainsi qu'en Picardie, et 1.500 en Île-de-France. 

Enedis tient à rappeler que les câbles électriques tombés à terre restent dangereux, et qu'il ne faut pas y toucher.

> Un mort et quinze blessés dont quatre grièvement

Les intempéries ont causé plusieurs accidents dans la matinée. Parmi les victimes, quatre blessés graves sont à déplorer. L'un a été touché par le toit tombé d'une maison en Seine-et-Marne. Un autre a été blessé après la chute d'un arbre sur sa voiture dans l'Essonne. La chute d'un matériau a causé les blessures d'un habitant du Haut-Rhin, et la chute d'un arbre a causé celles d'un habitant d'Eure-et-Loir qui se trouvait sur sa moto.

Sur le domaine skiable de Morillon en Haute-Savoie, un homme de 21 ans est mort. Une enquête a été ouverte et confiée au Peloton de Gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Haute-Savoie, a appris BFMTV d'une source préfectorale.

On recense également à midi cinq blessés légers, dont trois à la suite d'un accident de la route. Selon la Sécurité civile, les pompiers sont intervenus 4.300 fois depuis le début de la tempête.

Plusieurs dégâts matériels sans victimes ont été évalués à travers le pays. Parmi ceux-ci, l'effondrement de la verrière du magasin Alinéa de Fleville-devant-Nancy (Meurthe-et-Moselle), l'effondrement d'un hangar agricole de 1700 m² dans le Pas-de-Calais ou encore la chute d'une partie de la toiture de l'église de Marchiennes dans le Nord. Un échafaudage est également tombé dans le 17e arrondissement de Paris. 

> Le Pont de Normandie fermé aux véhicules et aux piétons

La préfecture de Seine-Maritime a décidé de fermer "temporairement" le pont de Normandie aux véhicules et aux piétons. La circulation des véhicules légers est à nouveau autorisée depuis 9 heures, mais les autres usagers sont toujours soumis aux restrictions. 

La préfecture a également appelé les habitants à la plus grande prudence au moment de la pleine mer, qui devrait survenir à la mi-journée. "Des vagues très hautes, plus de 4 mètres pour certaines, pourraient déferler près du rivage, même dans certains endroits abrités", a-t-elle précisé. Un débordement de la Seine à Rouen est redouté. 

> Tous les trains de Normandie annulés

La SNCF a décidé d'annuler l'ensemble des trains de Normandie aux alentours de 8 heures ce mercredi. Plus aucun TER, intercité ou TGV ne circule, à l'exception de l'axe Paris-Rouen. La SNCF craint des chutes de câbles, des caténaires endommagés et des chutes d'arbre sur les voies, et invite les voyageurs à reporter leurs déplacements.

La voie a été dégagée sur la ligne entre Le Havre et Rouen, le trafic devrait reprendre après 14 heures. 

> Trafic aérien perturbé en Ile-de-France

Un vol sur trois a été retardé d'une trentaine de minutes mercredi matin au départ des aéroports parisiens d'Orly et de Roissy. Ces retards ont été causés par les rafales de vent, qui compliquaient les opérations d’escale, dont notamment la mise en place des passerelles et le chargement des avions.

Au moment des plus fortes bourrasques survenues entre 7 heures et 8 heures, seuls trois avions qui devaient atterrir à Roissy ont été déroutés vers Lyon et Barcelone. Les aéroports de Paris précisent que l'annulation de certains vols, notamment en direction de l'Europe du Nord, ne sont pas causés par la tempête. 

> Des stations de ski fermées

La station de ski de Val Thorens (Savoie) a annoncé la fermeture de la partie haute de son domaine skiable mercredi et jeudi, en raison des rafales de vent couplées aux chutes de neige exceptionnelles attendues. Les habitants et vacanciers ont été invités à ne pas sortir par mesure de sécurité.

Dans l'Alpe d'Huez (Isère), toutes les remontées mécaniques ont été fermées par mesure de précaution.

> Les Transiliens fortement perturbés

Le trafic est interrompu sur de nombreuses lignes en Ile-de-France. Les lignes H, J, K, N et P le sont en raison d'obstacles sur les voies. L'interruption de la ligne U est pour sa part causée par des incidents de caténaires. Le trafic est fortement perturbé sur la ligne L jusqu'à la fin de service. 

Toujours en Ile-de-France, les lignes C et D du RER sont fortement ralenties, et le tramway T2 est interrompu entre Saint-Cloud et le Pont de Bezons. 

> À Paris et Nice, les parcs et jardins fermés

Par mesure de précaution, la Ville de Paris a décidé de fermer au public tous les parcs, jardins et cimetières de la capitale mercredi, et recommande à ses habitants de limiter au maximum leurs déplacements. Les sorties en forêt sont également fortement déconseillée en raison de potentielles chutes d'arbres. 

La ville de Nice a annoncé avoir fermé les pars et jardins "jusqu'à nouvel ordre". Les sentiers du littoral ont également été fermés, et des agents de la police municipale assurent la surveillance des plages. Un homme de soixante ans a par ailleurs été blessé après la chute d'un arbre.

Le Ministère de l'Intérieur a mis en garde sur Twitter contre les personnes tentées de venir regarder la tempête sur les côtes e vigilance orange pour vagues submersion: "La tempête est un spectacle qui se regarde de loin. ne soyez pas inconscients, ne circulez pas près des côtes et ne sous-estimez pas la puissance des vagues".

>Les aéroports corses fermés

En Corse, tous les vols prévus dans les aéroports de Bastia, Calvi et Figari ont été annulés mercredi, a annoncé Air Corsica. Même décision chez Corsica Linea, la compagnie maritime, qui a annoncé l'annulation des traversées Marseille-Ile-Rousse (Haute-Corse) les 3 et 4 janvier. "Des solutions de substitution sont proposées à nos passagers", a assuré Corsica Linea dans un communiqué.

C.P. et G.D.