BFMTV

Sécheresse: l'Etat reconnait l'état de catastrophe naturelle dans dix villes du Rhône

Une sécheresse - Image d'illustration

Une sécheresse - Image d'illustration - Scott Olson- Getty image- AFP

Cette décision fait suite à "des mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation".

Dix villes du Rhône ont été reconnues en état de catastrophe naturelle après les épisodes de sécheresse de cet été. L'arrêté ministériel du 17 septembre 2019 est paru au Journal officiel du 26 octobre 2019. 

"En application du code des assurances, les demandes de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle ont été examinées pour les dommages causés par les mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols", indique l'arrêté. 

Déjà cinquante communes concernées en juin

Quatre communes sont concernées pour la période du 1er juillet 2018 au 30 septembre 2018, cinq communes pour la période du 1er juillet 2018 au 31 décembre 2018 et une commune pour la période du 1er octobre 2018 au 31 décembre 2018.

  • du 1er juillet 2018 au 30 septembre 2018: L’Arbresle, Châtillon, Marcy-L’Étoile et Saint-Genis-Laval
  • du 1er juillet 2018 au 31 décembre 2018 Blacé, Corcelles-en-Beaujolais, Denicé, Lacenas, Saint-Georges-de-Reneins
  • du 1er octobre 2018 au 31 décembre 2018: Saint-Lager

Les sinistrés concernés disposent d’un délai de 10 jours à compter de la date de parution de l’arrêté au Journal Officiel pour faire parvenir à leur compagnie d’assurances un état de leurs pertes.

Au mois de juin, un autre arrêté avait reconnu l'Etat de catastrophe naturelle dans 50 villes du département à cause de la sécheresse. 

Benjamin Rieth