BFMTV

Risque maximal d'avalanches: Chamonix évacue des chalets et confine des habitants

Trois départements ont été placés en vigilance orange par Météo France lundi. L'alerte a été levée dans la soirée. À Chamonix, une centaine de chalets ont été évacués, tandis que certains villages sont isolés.

Plus d'une centaine de chalets étaient visés par un plan d'évacuation à Chamonix en raison du risque, alors maximal, d'avalanche lundi dans le massif du Mont-Blanc, tandis que des appels au confinement étaient passés à plus d'un millier d'habitants, a indiqué à l'AFP le maire Éric Fournier.

"La situation est hors normes! On a une quantité de précipitations reçues de l'ordre de 5 mois tombées en 45 jours. Et des niveaux de neige en altitude extrêmement importants, ce qui arrive tous les quinze ans dans cette ampleur", a déclaré Éric Fournier.

Dans la soirée, la vigilance orange pour avalanches était levée pour la Savoie, la Haute-Savoie et l'Isère. Mais ces trois départements étaient toujours surveillés pour des risques de pluies-inondations. 

Des villages isolés, le domaine skiable fermé

Des mesures de confinement ont été prises pour des zones à risque moins élevé mais bien marqué. "Plus de mille propriétaires ou occupants avaient été contactés à la mi-journée. On leur demande de rester chez eux, de fermer les volets sur les façades exposées", a poursuivi le maire.

Du côté du réseau routier, tout le haut de vallée de Chamonix, en direction de la Suisse, est fermé à la circulation, isolant certains villages comme Le Tour (1450 mètres d'altitude). Le domaine skiable est fermé, tout comme une grande surface située dans une zone exposée.

Trois départements placés en vigilance orange avalanches

Météo France avait placé plus tôt ce lundi la Savoie, la Haute-Savoie et l'Isère en vigilance orange aux avalanches, avant donc de lever l'alerte. Outre le Mont-Blanc, le risque maximal avalanches (5/5) -pour la seconde fois de l'hiver avec le passage de la tempête Eleanor- concernait aussi en Haute-Savoie les Aravis et le Chablais. En Savoie, il visait le Beaufortain, la Vanoise et la Haute-Tarentaise, selon le bulletin de Météo France.

S.Z avec AFP