BFMTV

Paris-plages: l’eau de baignade du bassin de la Villette scrutée à la loupe

A partir du 17 juillet, les Parisiens pourront se baigner dans le bassin de la Villette. En attendant, l'agence régionale de santé est chargée de contrôler la qualité de l'eau pour s'assurer une baignade sans danger.

Sur le bassin de la Villette, les derniers préparatifs sont en cours avant le plongeon en eau vive. L'attention est particulièrement marquée sur la qualité de l'eau, scrutée par des équipes de l'Agence régionale de santé (ARS) d'Ile-de-France. Avant de valider l'ouverture à la baignade du bassin de la Villette dans le cadre de Paris Plages, plusieurs opérations de contrôle sont menées.

Des tests permettent de mesurer l'acidité de l'eau et son opacité ainsi que des prélèvements bactériologiques vont être effectués tout au long de l'été.

En cas de mauvaise analyse, la baignade sera interdite

Ces prélèvements d'eau sont effectués sur les trois bassins de différente profondeur avant d'être envoyés en laboratoire afin de rechercher des bactéries d'origine fécale qui pourraient rendre malades les futurs nageurs. 

"On va les mettre en culture, pour voir s'il y a des germes qui sont présents dans l'eau. S'ils sont présents, ils indiquent que l'eau est probablement polluée par une pollution d'origine fécale, en gros un dysfonctionnement au niveau du réseau des eaux usées ou alors suite à un orage avec des ruissellements qui ont ramené des bactéries dans le bassin", détaille Sylvie Drugeon, responsable du pôle environnemental de l'ARS Ile-de-France. 

De son côté, la Ville de Paris fait aussi ses propres analyses. Au moindre problème, la baignade pourra être fermée au public. Si tout va bien, les baigneurs pourront se rafraîchir du 17 juillet au 10 septembre. 

C. B