BFMTV

Nuits des étoiles: comment bien observer le ciel

Jumelles, lunette et télescope pour profiter du spectacle

Jumelles, lunette et télescope pour profiter du spectacle - Mauro Pimentel/AFP

Vous avez rendez-vous avec le ciel dès ce vendredi soir. Que vous regardiez les étoiles avec un télescope lors d'une des nombreuses animations organisées dans toute la France ou tout simplement à l'œil nu, il suffira de lever les yeux pour admirer le spectacle.

Observer les étoiles filantes, les constellations et même la voie lactée. Dès ce vendredi soir et jusqu'à dimanche se tiennent les Nuits des étoiles. De nombreuses animations, organisées par l'Association française d'astronomie (Afa) mais aussi des musées ou des clubs d'astronomie, sont prévues dans toute la France. Des télescopes seront à la disposition du public.

  • Que regarder dans le ciel?

Depuis mi-juillet et jusqu'à mi-août, la voûte céleste a rendez-vous avec les étoiles filantes. Chaque été, celles des Perséides -débris de la comète Swift Tuttle- illuminent le ciel. Ces étoiles filantes seront très aisément visibles à l'œil nu, particulièrement la nuit du 12 au 13 août. Et permettront aux superstitieux de réaliser de nombreux vœux. 

Si cette année Mars sera cachée, il sera en revanche possible d'admirer Jupiter, géante de gaz aux reflets orangés, ainsi que Saturne. Un télescope vous permettra de voir ses anneaux de plus près. Par ailleurs, si votre regard tombe sur une grosse étoile rouge qui semble clignoter: il s'agit d'Antarès, une supergéante. Elle est presque 700 fois plus grande que le Soleil et est en train de mourir, d'où cette luminosité particulière.

L'Afa recommande de repérer "les brillantes étoiles formant le Triangle de l'été, composé de Véga (de la constellation de la lyre), de Deneb (du cygne) et d'Altaïr (de l'aigle). Véga, la plus brillante des trois étoiles, se situe très haut dans le ciel, tout proche du zénith; elle sera donc facilement repérable tout au long de la nuit".

Si vous avez la chance de vous trouver dans une zone épargnée par les lumières électriques, il vous sera sans doute possible d'admirer la traînée blanchâtre de la voie lactée, qui pourra vous donner le vertige. "Dans cette traînée, il y a des milliards de milliards d'étoiles", indique à BFMTV.com Clément Plantureux, co-organisateur des Nuits des étoiles et chargé de mission à l'Afa. À l'aide d'instruments, vous pourrez également distinguer la galaxie d'Andromède, seule autre galaxie qu'il est possible d'observer dans l'hémisphère nord.

  • Le programme des animations

Tous les événements sont recensés par l'Afa qui en a dressé une carte. À Paris et en région parisienne, l'observatoire de la tour Montparnasse sera ouvert vendredi, samedi et dimanche de 20h à minuit. Mais, comme le précise Clément Plantureux, c'est l'une des seules animations payantes. À la Cité des Sciences, il sera possible d'observer le ciel gratuitement à l'aide d'un télescope ce vendredi dès 21 heures. À Montrouge, plusieurs animations sont prévues samedi depuis la terrasse du Beffroi, comme découvrir la lune ou explorer mars en réalité virtuelle. Au Musée de l'air à Saint-Ouen, des séances de planétarium sont proposées samedi toutes les trente minutes à partir de 18 heures et jusqu'à minuit. Télescope et lunette astronomique permettront également l'observation du ciel depuis le tarmac.

À l'observatoire du pic des fées à Hyères, dans le Var, deux télescopes géants, habituellement sous coupole, permettront au public de regarder les étoiles de plus près samedi gratuitement. Un astrophysicien sera présent pour répondre aux questions des curieux. Autre exemple à l'astroclub de Martigues, dans les Bouches-du-Rhône, qui propose également une animation gratuite au phare de la Couronne vendredi à partir de 21h30. En Corse, le club ajaccien des amateurs d'astronomie accueillera le public à son observatoire vendredi et samedi soir. Deux télescopes seront également mis à la disposition du public.

  • Observer les étoiles chez soi

Vous pouvez aussi tout simplement rester chez vous pour profiter du spectacle. Pour cela, il est recommandé d'éteindre toutes les lumières et de s'éloigner le plus possible de tout éclairage urbain. La campagne reste l'endroit idéal.

"Le mieux est de s'éloigner des grandes villes, recommande Clément Plantureux. Des dizaines d'étoiles filantes pourront être observées toutes les heures. Mais elles diffusent une lumière très faible", qui supporte peu la concurrence.
Céline Hussonnois-Alaya